L1 (J6) : L'OL sans pitié avec Angers

L1 (J6) : L'OL sans pitié avec Angers©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le samedi 03 septembre 2022 à 20h51

Ce samedi en match décalé de la 6eme journée de Ligue 1, l'OL n'a pas fait de sentiment au Groupama Stadium contre Angers (5-0). Les Gones soignent leur différence de buts et se hissent provisoirement sur le podium.



Avant de défier Lorient, mercredi, pour son match en retard, l'Olympique Lyonnais a fait le plein de confiance en écrasant Angers (5-0), ce samedi, pour le compte de la 6eme journée de Ligue 1. Sans jamais trembler, la formation rhodanienne n'a fait qu'une bouchée d'une très faible équipe du SCO, 19eme avec ce quatrième revers de rang, pour prendre provisoirement la 3eme place du classement, à trois points du leader marseillais.

Lyon fait sauter le verrou

On a finalement eu droit au match auquel on pouvait s'attendre : des Lyonnais avec la maîtrise du ballon, des Angevins attentistes qui voulaient résister le plus longtemps possible pour faire douter leurs adversaires. Une tactique minimaliste des visiteurs, qui se procuraient tout de même la première grosse occasion par Loïs Diony, dont la frappe enroulée était repoussée par Anthony Lopes (13eme). Toutefois, le SCO était bien trop malade depuis le début de la saison pour se permettre de subir. Et la sentence finissait par tomber.

Sur une ouverture de Thiago Mendes, Abdoulaye Bamba lisait mal la trajectoire du ballon et laissait à Karl Toko Ekambi tout le loisir d'ouvrir la marque à l'aide du poteau d'une belle demi-volée (1-0, 32eme). Libérés par cette ouverture du score, les Gones se montraient bien plus sereins dans l'utilisation du ballon et parvenaient à réaliser le break rapidement grâce à leur capitaine, Alexandre Lacazette, dont la tête croisée au point de penalty sur un centre parfait de Malo Gusto ne laissait aucune chance à Paul Bernardoni (2-0, 38eme).

Angers prend sa manita

Au retour des vestiaires, Angers aurait pourtant pu revenir dans le match sur une grosse occasion pour Adrien Hunou (47eme). Mais au contraire, le calvaire se poursuivait avec une nouvelle fois Malo Gusto à la baguette et une fois de plus Karl Toko Ekambi à la finition pour enfoncer un peu plus son ancien club (3-0, 59eme). Et comme si cela ne suffisait pas, Castello Lukeba participait à son tour à la fête en profitant d'une sortie ratée de Paul Bernardoni pour marquer de la tête sur corner (4-0, 62eme).



Dans la dernière demi-heure, les Lyonnais cherchaient à alourdir l'addition mais Alexandre Lacazette butait sur Abdoulaye Bamba (63eme) tandis que Malo Gusto obligeait Paul Bernardoni à sortir le grand jeu sur sa frappe flottante à 25 mètres (64eme). En face, le SCO tentait de se débattre mais faisait preuve d'une maladresse folle dans le dernier quart du terrain... jusqu'à prendre la manita avec un dernier but de Moussa Dembélé dans un angle fermé (5-0, 88eme). Si Peter Bosz peut sourire, Gérald Baticle, lui, est plus que jamais en danger.

Youcef TOUAITIA

Vos réactions doivent respecter nos CGU.