L1 (J34) : A Lille, Strasbourg marque le pas dans la course à l'Europe

L1 (J34) : A Lille, Strasbourg marque le pas dans la course à l'Europe©Panoramic, Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le dimanche 24 avril 2022 à 18h55

Ce dimanche, un but de Celik a fait le bonheur de Lille contre Strasbourg (1-0), lors de la 34eme journée de Ligue 1. Dans la course à l'Europe, les Alsaciens perdent de précieux points.



Après deux défaites de suite en championnat, face à Lens et à Reims, le LOSC avait tout intérêt à se reprendre contre des Alsaciens invaincus en Ligue 1 depuis fin janvier. Ce sont d'ailleurs les visiteurs qui ont démarré avec de meilleures intentions. Une première frappe d'Adrien Thomasson, des 20 mètres, a poussé Leo Jardim à une intervention sur sa ligne (27eme). Le même Thomasson qui alertera dix minutes plus tard Ludovic Ajorque, pour une tête de ce dernier à bout portant, sur le poteau (37eme). Si Lille a bien eu une belle possibilité d'ouvrir le score sur un tir croisé du droit de Renato Sanches, à côté (42eme), les Nordistes ont pu s'estimer heureux de rentrer aux vestiaires avec un score de parité.

Strasbourg a tout tenté

En seconde période, la pression alsacienne était de nouveau palpable. Peu après le coup d'envoi, Kévin Gameiro a placé une tête qui a frôlé le poteau droit de Leo Jardim (47eme), puis a failli bonifier une déviation de Ludovic Ajorque plein axe avec une frappe du droit qu'a de nouveau sorti le portier lillois sur sa ligne (57eme). Acculé, Lille a choisi d'opérer en contre-attaque et une belle frappe du gauche de Gabriel Gudmundsson, des 20 mètres, a bien été détournée par Mats Sels. Mais Strasbourg s'est procuré les meilleures opportunités avec une frappe du gauche d'Adrien Thomasson, sortie par Leo Jardim (75eme) puis une tête de Gerzino Nyamsi sur corner, détournée par le gardien brésilien (81eme).


Celik délivre les Dogues

Dans un stade Pierre-Mauroy irritable, à l'image de locaux excédés au moindre coup de sifflet, la délivrance est intervenue dans les ultimes secondes de cette partie. Une montée rageuse de Zeki Celik qui a permis au Turc de conclure sur un centre rentrant de Timothy Weah, venu de la gauche (1-0, 86eme). Strasbourg aura beau lancer ses dernières forces dans la bataille, les hommes de Julian Stéphan ont laissé passer trop d'occasions, s'arrêtant à une série de 11 matchs sans défaite en championnat et voyant s'éloigner Rennes, Monaco et même Nice, tous trois vainqueurs ce week-end. De son côté, Lille peut continuer de croire à l'Europe et s'est donné un grand bol d'air frais dans une fin de saison pour le moins tendue.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.