L1 (J21) : L'OL fait le minimum à Troyes

L1 (J21) : L'OL fait le minimum à Troyes©Panoramic, Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le dimanche 16 janvier 2022 à 19h01

Lyon l'a emporté sur un penalty de Moussa Dembélé (0-1, 21eme journée de Ligue 1), dimanche sur la pelouse de l'ESTAC.



L'Olympique Lyonnais reprend sa marche en avant. Sans victoire depuis le 28 novembre à Montpellier, le club rhodanien a renoué avec le succès à Troyes (0-1), ce dimanche, lors de la 21eme journée de Ligue 1. Assez nettement dominateurs mais peu efficaces, les Gones, qui n'ont quasiment pas concédé d'occasions, l'ont emporté grâce à un penalty de Moussa Dembélé (33eme). Avec ces trois points, la bande à Peter Bosz remonte provisoirement à la 10eme place du championnat de France.

Dembélé ne rate pas la mire

Malgré l'écart d'un petit but, il n'y a jamais vraiment eu match au stade de l'Aube. En dehors d'une frappe d'Abdu Conté repoussée par Anthony Lopes (23eme), les Gones ont très nettement dominé les débats. Avant l'opportunité du latéral gauche aubois, Léo Dubois (11eme) et Henrique (22eme) avaient donné des frissons à Gauthier Gallon, qui sortait le grand jeu pour repousser une frappe à bout portant de Lucas Paqueta (30eme). Le gardien troyen devait toutefois s'incliner sur un penalty de Moussa Dembélé consécutif à une main d'Erik Ross Palmer-Brown (0-1, 33eme).Une ouverture du score qui libérait définitivement les Lyonnais, bien plus à l'aise dès lors face à un bloc qui s'effritait au fil des minutes. Sérieux tactiquement et très à l'aise dans la construction du jeu, les visiteurs mettaient une énorme pression jusqu'à la pause. Il fallait un nouvel arrêt déterminant de Gauthier Gallon pour empêcher Lucas Paqueta de faire le break (41eme) tandis que Léo Dubois voyait sa frappe enroulée percuter le poteau après un superbe festival dans la surface (45eme).


Lyon a un peu trop géré

Une énorme domination qui s'estompait petit à petit en seconde période. Les Lyonnais avaient toujours la maîtrise du ballon mais ils n'appuyaient que trop rarement sur l'accélérateur, tombant dans la facilité. En face, l'ESTAC ne tentait quasiment rien. Il fallait attendre le temps additionnel du second acte pour assister à la seule grosse opportunité du promu dans ce match, avec un retourné acrobatique de Renaud Ripart dégagé en catastrophe par Léo Dubois (90eme+2). Un court mais précieux succès pour l'OL qui apparaît enfin dans la première partie de tableau. Le début d'une belle remontée ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.