Nice : Atal suspendu "jusqu'à nouvel ordre"

Nice : Atal suspendu "jusqu'à nouvel ordre"©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365, publié le mercredi 18 octobre 2023 à 11h37

Après avoir relayé un message haineux contre Israël, Youcef Atal, qui s'était vite excusé dimanche, a été suspendu « jusqu'à nouvel ordre » par l'OG Nice.



Après la trêve internationale marquée par les deux victoires de l'équipe de France (2-1 aux Pays-Bas et 4-1 contre l'Ecosse), la Ligue 1 reprend ses droits ce week-end. La 9eme journée du championnat de France sera notamment marquée par l'affiche entre l'OGC Nice et l'Olympique de Marseille, samedi (coup d'envoi à 21h00). Ce match, Youcef Atal ne le jouera pas. Et on ne sait pas quand le défenseur rejouera. Après avoir relayé un message haineux contre Israël, l'Algérien de 27 ans a en effet été suspendu « jusqu'à nouvel ordre » par son club, mercredi matin.

Le club de Nice : « La réputation et l'unité de l'OGC Nice résultent du comportement de l'ensemble de ses salariés qui doit être en accord avec les valeurs défendues par l'institution »

« Dès son retour de la sélection nationale d'Algérie, où il était depuis le 9 octobre, les dirigeants de l'OGC Nice ont convoqué et échangé avec Youcef Atal. L'OGC Nice entend que le joueur a reconnu son erreur en retirant rapidement le partage de la publication et a présenté ses excuses écrites et publiques, explique le club dans son communiqué. Néanmoins, compte tenu de la nature de la publication partagée et de sa gravité, le club a pris la décision de prendre immédiatement des premières sanctions disciplinaires à l'encontre du joueur, préalables à celles qui pourraient être décidées par les instances sportives et judiciaires. À ce titre, le club a décidé de suspendre Youcef Atal jusqu'à nouvel ordre. Nous tenons à souligner que la réputation et l'unité de l'OGC Nice résultent du comportement de l'ensemble de ses salariés qui doit être en accord avec les valeurs défendues par l'institution. Comme lors de son message de vendredi dernier, où l'OGC Nice rappelait son engagement ferme pour que la paix prévale sur toute autre considération. »

Apparu 6 fois en Ligue 1 cette saison et auteur d'un but, Youcef Atal a créé la polémique samedi en relayant sur son compte Instagram le message d'un prédicateur appelant « à un jour noir pour les juifs », alors que le monde est marqué par les événements se déroulant à Israël et à Gaza. En plein conflit, le latéral droit a supprimé ensuite sa publication mais le mal était fait. Il s'est vite excusé dimanche en début d'après-midi, avant de jouer lundi contre l'Egypte (1-1) avec les Fennecs. Atal avait aussi évolué avec l'Algérie contre le Cap-Vert (5-1), le 12 octobre à Constantine. Mardi, le Parquet de Nice a ouvert une enquête préliminaire « des chefs d'apologie du terrorisme et de provocation publique à la haine ou à la violence à raison d'une religion déterminée » contre Atal.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.