FC Metz : Antonetti s'emporte contre le système des droits TV en France

FC Metz :  Antonetti s'emporte contre le système des droits TV en France©Media365
A lire aussi

Axel Allag, publié le jeudi 08 avril 2021 à 19h00

Éliminé par l'AS Monaco mardi soir en huitièmes de finale de la Coupe de France, le FC Metz reçoit Lille, vendredi en Ligue 1 (21 heures). Frédéric Antonetti s'est insurgé contre le calendrier, ce jeudi en conférence de presse.



Le match face au LOSC de Christophe Galtier n'a pas encore commencé mais la colère de Frédéric Antonetti est, elle, bien palpable. Déjà sur le pont mardi en Coupe de France face à l'AS Monaco, pour une élimination en huitièmes de finale, son équipe reçoit le leader de Ligue 1, vendredi soir pour le compte de la 32ème journée au stade Saint-Symphorien (21 heures). Et cette programmation ne passe pas. Devant la presse, ce jeudi, il ne s'est pas gêné pour le faire savoir.

"Paris téléphone, dit qu'il veut jouer tel jour, telle date"

" J'ai toujours pensé qu'on devait être un sport juste et montrer l'exemple. Là, on montre l'exemple inverse. Mais je sais comment ça se passe pour le choix des matchs. Paris téléphone, dit qu'il veut jouer tel jour, telle date. Marseille ensuite... Les autres, on ne leur demande pas leur avis. Je pense que ce n'est pas une bonne société. Si Lille avait joué le mardi (le cas de Metz, ndlr), le match n'aurait pas été programmé le vendredi, ça c'est sûr. Mais, les droits TV, c'est un système tellement injuste en France. Avec des règles pour les gros", a-t-il argumenté. Partisan d'une valorisation du travail sur le terrain plutôt que de l'argent afin de déterminer la programmation, le natif de Venzolasca a ajouté : "Et pourquoi ce n'est pas Monaco qui joue vendredi d'ailleurs ? Question ! Parfois, je me dis : laisse tomber. Quand je vois les petits clubs voter avec les gros pour les droits TV, ils font allégeance."


Confirmant le retour de John Boye après sa suspension, le coach sera privé de Caillard, Pajot, N'Doram, Nguette et Niane, même si ce dernier a eu le feu vert pour une reprise de l'entraînement. Antonetti a avoué ne pas avoir regardé la victoire du PSG sur le terrain du Bayern Munich en quart de finale aller de la Ligue des Champions (2-3), trop occupé à analyser Lille. "C'est une très belle équipe. Va-t-on accepter de subir ? Cela va dépendre de l'histoire du match. Ils sont très forts à la récupération et vont très vite vers l'avant. Je pense qu'on doit jouer notre jeu, sans se faire contrer", a-t-il glissé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.