Serie A (J3) : Face à Naples, la Juventus s'est remis la tête à l'endroit

Serie A (J3) : Face à Naples, la Juventus s'est remis la tête à l'endroit©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 07 avril 2021 à 21h00

Grâce notamment à un but de Cristiano Ronaldo, la Juventus est venue à bout de Naples (2-1) dans un match en retard de la 3eme journée de Serie A.

C'était le match à gagner à tout prix et la Juventus l'a emporté. Sérieuse et plus solide qu'elle ne l'a été le week-end dernier lors du derby contre Torino, la « Vieille Dame » est parvenue à dominer Naples dans un match en retard de la 3eme journée de Serie A (2-1). Un succès précieux car il lui permet de gagner deux places au classement pour se retrouver sur le podium.

Ronaldo a montré la voie à suivre

A tout seigneur tout honneur, c'est Cristiano Ronaldo qui a mis les siens sur la voie du succès en ouvrant la marque après 13 minutes de jeu. Le quintuple Ballon d'Or a débloqué le score sur une reprise du plat du pied dans la surface, suite à un service parfait d'Enrico Chiesa. Une réalisation à travers laquelle il se faisait aussi pardonner pour son incroyable loupé à la 2eme minute, avec une tête non cadrée alors qu'il était à deux mètres de la cage. En marquant rapidement dans cette partie, la Juventus s'est facilitée la tâche. En première période, elle n'a d'ailleurs guère tremblé derrière, si on exclut un tir de Lorenzo Insigne à la 40eme minute. Les Piémontais auraient été cependant bien inspirés de doubler la mise pour être plus sereins. Or, Juan Cuadrado a manqué le break à la 38eme sur une belle occasion. Le Colombien n'a pas été plus en réussite au retour des vestiaires, avec un autre essai vendangé à la 54eme.

Une fin de match compliquée pour la Juve

L'équipe d'Andrea Pirlo a quand même fini par se mettre à l'abri. Pour cela, elle peut remercier Paulo Dybala. Sorti du banc, l'Argentin a scoré quatre minutes plus tard d'un bel enchainement dans la surface : contrôle dos au but, puis frappe du gauche en pivot. Une belle réalisation et qui s'est aussi révélée être importante. En fin de rencontre, et malgré ses deux buts d'avance, la Juve a sérieusement tremblé. A l'entame du temps additionnel, elle concédait un pénalty que Victor Osimhen s'est chargé de transformer. Puis, dans la foulée, il a fallu l'intervention de Matthijs De Ligt sur un tir de l'ancien Lillois pour empêcher Naples de sauver le nul in-extremis. Un sauvetage qui pourrait bien valoir cher lors du décompte final de la saison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.