Les favoris du tournoi

Les favoris du tournoi©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 09 juin 2021 à 21h11

Le Championnat d'Europe débutera ce vendredi avec le match d'ouverture entre l'Italie et la Turquie à Rome (21 heures). Avant l'entame de ce tournoi continental, voici un point sur les principaux favoris de la compétition.



L'attente va prendre fin dès vendredi et le coup d'envoi du match entre l'Italie et la Turquie, à Rome (21 heures). Enfin, le Championnat d'Europe sera lancé et, avec lui, les attentes de nombreux supporters à travers la planète. Reporté d'une saison en raison de la pandémie de coronavirus, le tournoi continental compte déjà plusieurs favoris, plus ou moins affirmés.

La France

Au premier rang, on retrouve l'équipe de France de Didier Deschamps. Placée dans le groupe F, celui de la "mort" en compagnie de l'Allemagne, du Portugal et de la Hongrie, la sélection championne du monde et vice-championne d'europe en titre pourra s'appuyer sur un potentiel physique qui paraît sans équivalent avec les présences de Varane, Kimpembe, Pogba et l'endurance interminable de Kanté. Bien sûr, sur le plan offensif, le trio composé par Benzema, Griezmann et Mbappé polarise les fantasmes, alors que Giroud, Dembélé et Coman peuvent sortir du banc pour forcer la décision. Les Bleus débuteront le tournoi dès le 15 juin à Munich face à l'Allemagne.


Le Portugal

Positionné dans le même groupe que les Bleus et champion d'europe en titre après son sacre en 2016, le Portugal dispose d'une génération de talents importante autour de Cristiano Ronaldo. Le quintuple Ballon d'Or devra s'associer au mieux avec Bernardo Silva, Bruno Fernandes et compagnie pour rêver d'un doublé. Derrière, Ruben Dias, le défenseur central de Manchester City, devrait former avec Pepe un axe central délicat à contourner.

La Belgique

L'ambition des Diables Rouges devrait être axée autour d'un sacre final. Demi-finaliste de la dernière coupe du monde en Russie, la Belgique possède un effectif de premier ordre et des talents confirmés au plus haut niveau, comme Lukaku et Courtois. Toutefois, les incertitudes autour d'Eden Hazard (physiquement pas à 100%) et du retour possible de Kevin De Bruyne - victime d'une fracture du nez et de l'orbite gauche en finale de Ligue des Champions - pourraient enlever de la pression sur les épaules de la sélection dirigée par Roberto Martinez. Dès samedi, et l'entrée en lice face à la Russie à Saint-Pétersbourg (21 heures), on pourrait avoir quelques réponses.

L'Angleterre

L'année de l'Angleterre ? Souvent placée mais rarement gagnante, sauf lors de la coupe du monde 1966, la sélection des Three Lions semble se connaître de mieux en mieux, sous la direction de Gareth Southgathe, en poste depuis 2016. Éliminée en demi-finale du Mondial 2018 par la Croatie, l'Angleterre dispose d'un équilibre collectif important, et de talents purs toujours prépondérants dans des tournois aussi courts. Entre Harry Kane, Jadon Sancho, Phil Foden et compagnie, le spectacle devrait être au rendez-vous.

Les Pays-Bas

Ronald Koeman n'est plus là, Frank de Boer a remplacé le technicien qui a rejoint le Barça, mais les Pays-Bas, comme d'habitude lors des tournois majeurs, sont à considérer comme des favoris sur le papier. Il est clair que défensivement, l'absence de Virgil van Dijk devrait se noter, tant le défenseur des Reds de Liverpool est une garantie de solidité. Mais même sans lui, les Memphis Depay, Frenkie de Jong, Matthijs de Ligt et les autres pourraient bien se retrouver au plus haut niveau du tournoi. De par leur poids historique, l'Italie voire l'Allemagne auraient pu être citées dans les favoris.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.