Coupe du Roi : Le Barça se fait (très) peur

Coupe du Roi : Le Barça se fait (très) peur©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 21 janvier 2021 à 23h35

Le FC Barcelone a encore dû attendre les prolongations et a fini par s'imposer contre Cornella (2-0), club de troisième division, en Coupe du Roi.

Que tout semble ardu, ces derniers temps, pour ces grandes institutions espagnoles qui n'ont de géant que le nom. On l'avait constaté mercredi, avec la défaite humiliante du Real Madrid de Zinédine Zidane contre Alcoyano (1-2). On l'a encore observé ce jeudi pour le Barça, qui a eu toutes les peines du monde à se défaire d'une modeste formation de troisième division, Cornella (1-0). Même impression pour un dénouement différent...

Dembélé, un éclair dans la nuit...

Privé de Lionel Messi, Ronaldo Koeman avait fait le choix de se passer d'une pléiade de joueurs cadres au cœur d'un calendrier infernal. Les Ter Stegen, Jordi Alba, Sergio Busquets et autre De Jong débutaient tous sur le banc. Côté Français, Antoine Griezmann et Clément Lenglet étaient chargés d'encadrer la jeune garde barcelonaise. Mais Riqui Puig, Trincão ou encore Ilaix Moriba ont manqué de réalisme et d'automatismes pour forcer le verrou de l'équipe locale, sur un drôle de terrain...

Il manquait une étincelle. Koeman a alors lancé Ousmane Dembélé pour secouer un peu le cocotier en seconde période. Le champion du monde a eu le mérite de faire son effet, en montrant ses deux visages, comme souvent. Comme Pjanic en première période, il a d'abord manqué un penalty de triste manière mais il a fini par allumer la lumière à l'entame des prolongations, sur une frappe aussi soudaine que lointaine venue nettoyer la toile d'araignée du portier local (0-1, 92e). Avec ses moyens, Cornella s'est quelque peu exposer en tentant tant bien que mal d'égaliser. Le Barça en a profité pour sceller son succès sur un contre clinique conclu par Braithwaite (0-2, 120+1). Fin de l'histoire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.