Maroc - Regragui : ''Pourquoi pas la gagner ?''

Maroc - Regragui : ''Pourquoi pas la gagner ?''©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mardi 06 décembre 2022 à 20h30

Walid Regragui, tout en restant dans une part de rêve, ne se fixe plus aucune limite.



Le Maroc est entré dans l'histoire ce mardi soir. Elle a dominé l'Espagne à l'issue de l'épreuve des tirs au but, devenant ainsi la première sélection nord-africaine à atteindre les quarts de finale de la Coupe du Monde. Un exploit retentissant que Walid Regragui, le sélectionneur, a pleinement savouré.

« Pour le pays, les joueurs sont prêts à mourir »

« C'est historique pour le Maroc et toute l'Afrique. On avait dit qu'on était venus pour représenter l'Afrique et montrer que le niveau a augmenté. On n'a rien laissé aux Espagnols. Ils ont eu les situations et nous aussi. A la fin, on a un peu de chance aux tirs au but, il ne faut pas s'enflammer. Les joueurs sont sur les rotules, mais pour le pays ils sont prêts à mourir », a-t-il déclaré avec beaucoup d'émotion au micro de BeIn Sports.

Le coach marocain a bien sûr tenu à rendre hommage à ses troupes pour l'énorme prestation fournie : « On a fait un match énorme. Tactiquement, les gars ont suivi le plan. Ils n'ont pas lâché. On a tenu jusqu'aux pénos et on savait qu'on avait le meilleur gardien au monde. Bravo à eux. Je suis heureux pour le peuple marocain ».

Regragui n'avait pas été le seul à jubiler au coup de sifflet final. Ses protégés ont aussi profité de ce moment unique, à l'instar de Sofiane Boufal. « On a écrit l'histoire, a confié l'Angévin. Les émotions qu'on a eues, c'est incroyable. On veut remercier tous nos supporters à travers le monde. Cette victoire leur appartient ainsi qu'à tout le peuple arabe et à tous les musulmans ».

Regragui veut aller au bout

Romain Saiss, le capitaine, s'est également exprimé pour dire que cette épopée est encore loin d'être terminée : « On a envie de continuer à pousser dans nos limites. Quand tout le monde travaille comme ça sur le terrain, c'est juste magnifique. On est récompensés de nos efforts. On serre les dents, mais on sera là encore en quarts de finale ».

Même son de cloche chez le sélectionneur, qui ne se fixe aucune limite et voit son pays aller au bout. « J'ai dit qu'il fallait être ambitieux dès notre arrivée, et c'est ce qu'ont cru les gars. Pourquoi ne pas gagner la Coupe du monde ? Même si on a lâché beaucoup d'énergie. On va donc déjà récupérer. Depuis le début, on est en mission. Ils (les joueurs) ont compris qu'il fallait arrêter d'avoir des complexes. On va savourer et à partir de demain, on se remet au boulot », a conclu Regragui.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.