CM 2022 : La volte-face du Qatar sur la vente d'alcool

CM 2022 : La volte-face du Qatar sur la vente d'alcool©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le vendredi 18 novembre 2022 à 16h37

Le Qatar et la Fifa sont revenus ce vendredi sur la vente d'alcool durant le Mondial. Autorisée aux abords des stades, elle n'aura finalement plus lieu d'être.



Décidément, cette Coupe du monde au Qatar aura fait couler beaucoup d'encre avant même son lancement ce dimanche (coup d'envoi à 17h heure française). Cet émirat musulman avait fait preuve d'intransigeance en interdisant la vente d'alcool durant la compétition, y compris dans les hôtels où séjourneront les équipes. Néanmoins, au début du mois de septembre le comité d'organisation avait accepté du lâcher du lest, autorisant la vente d'alcool mais uniquement dans un cadre extrêmement bien réglementé.


Tout d'abord, le Qatar avait octroyé ce privilège exclusivement à la marque Budweiser, un des sponsors du Mondial. Le géant américain disposait ainsi de deux fenêtres de vente pour écouler ses bières: trois heures avant le coup d'envoi des rencontres puis jusqu'à une heure après le coup de sifflet final. Cependant, seuls les supporters détenteurs d'un billet pour assister au match pouvaient en bénéficier, et seulement aux abords de l'enceinte accueillant ladite rencontre. Mais cette réglementation mise en place n'a plus lieu d'être. La FIFA a informé ce vendredi, en accord avec le Qatar, avoir renoncé à la vente d'alcool durant le tournoi.

Il reste les fan zones et les bars d'hôtel

"Suite à des discussions entre les autorités du pays hôte et la FIFA, il a été décidé de concentrer la vente de boisons alcoolisés dans les fan zones et autres lieux autorisés à cet effet, supprimant les points de vente de bière des périmètres des stades" peut-on ainsi lire dans le communiqué de presse publié par la FIFA ce vendredi. Par conséquent en dehors des fan zones, seul un certain nombre limité d'établissements ainsi que des bars d'hôtels délivreront des boissons alcoolisées. Un grand nombre des supporters sont originaires "du Moyen-Orient et d'Asie du Sud, où l'alcool ne joue pas un rôle aussi important dans la culture" avance le Qatar selon l'agence de presse Reuters pour justifier cette décision.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.