Bleus : Malgré les critiques, Macron ira soutenir l'équipe de France face au Maroc

Bleus : Malgré les critiques, Macron ira soutenir l'équipe de France face au Maroc©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365 : publié le lundi 12 décembre 2022 à 22h37

Le président de la République, Emmanuel Macron, sera présent au Qatar pour soutenir l'équipe de France en demi-finale de la Coupe du monde 2022, mercredi face au Maroc (20 heures). L'Elysée a confirmé le déplacement à venir en dépit des nombreux appels des opposants politiques à ne pas se rendre au Mondial.



Ce lundi soir, l'Élysée a confirmé le voyage du président de la République, Emmanuel Macron, vers le Qatar et Doha pour la demi-finale du Mondial 2022 face au Maroc (mercredi, 20 heures). "Il s'agit de soutenir les Bleus dans ce qui sera un moment important du sport français et de l'amitié franco-marocaine", a expliqué un conseiller présidentiel auprès de l'AFP, puis d'ajouter : "C'est important pour le président d'être là pour soutenir les joueurs de l'équipe de France". Si ce voyage était prévu car Emmanuel Macron l'avait conditionné à une présence des joueurs de l'équipe de France dans le dernier carré du tournoi - de source élyséenne à BFM TV - il ne ravira pas tout le monde.

"L'équipe de France a besoin de ses supporters pour gagner, sans doute pas de la présence d'Emmanuel Macron en tribune, par contre les droits de l'Homme au Qatar eux ont besoin de l'action diplomatique de la France", a notamment clamé Manuel Bompard, le prochain coordinateur de La France Insoumise, sur France Inter. Pour sa part, l'eurodéputé et ex-candidat écologiste à la présidentielle Yannick Jadot a de nouveau appelé à un "boycott politique de la Coupe du monde", le jugeant plus nécessaire encore depuis l'incarcération d'une vice-présidente grecque du Parlement européen, Eva Kaili, pour soupçons de corruption dans une affaire liée au Qatar.

"On sait depuis des années que cette Coupe du monde est un drame écologique et social, il y a une enquête en France sur un pacte de corruption lié à son attribution, aujourd'hui le #Qatargate au Parlement européen : je demande à Emmanuel Macron de ne pas se rendre mercredi au Qatar", a ainsi écrit M. Jadot sur Twitter.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.