Coupe de France : Les réactions après PSG-Angers

Coupe de France : Les réactions après PSG-Angers©Media365

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 21 avril 2021 à 23h40

Voici les principales réactions après la nette victoire du PSG face à Angers, ce mercredi en quarts de finale de la Coupe de France (5-0).


Le PSG s'est imposé face à Angers, ce mercredi en quarts de finale de la Coupe de France grâce à un triplé de Mauro Icardi, un but de Neymar et une réalisation contre son camp de Manceau (5-0). Tenant du titre de la compétition, le club francilien continue donc sa route et attend désormais les demi-finales, dont le tirage se déroulera dimanche.

Mauricio Pochettino (entraîneur du PSG, Eurosport 2) : "Je pense que nous sommes tous très heureux parce que c'était une bonne performance, très professionnelle. Ce que nous voulions, c'était être en demi-finale, nous y sommes et c'est pleinement mérité. C'était une belle performance, je suis content pour l'équipe. C'est vraiment important de jouer en montrant notre identité et en nous battant toujours. Parfois, nous avons des habitudes que nous devons changer mais je suis heureux et je pense que nous avons fait un bel effort. Ce n'était pas un match facile, mais dès lors que l'on joue une équipe de Ligue 1, c'est difficile."

Mauro Icardi (attaquant du PSG, Eurosport 2) : "C'était une victoire importante pour l'équipe. On a fait un bon match. Je pense qu'on l'avait bien préparé, l'équipe était compacte, solide, on a pu inscrire un but en première mi-temps pour débloquer le match. Et au final la victoire est méritée. Moi, je me sens bien. Je me suis senti en confiance, j'avais déjà marqué contre Saint-Étienne, et je suis très content de pouvoir revenir après une année difficile marquée par les blessures. Je reviens petit à petit et marquer des buts est toujours important pour un attaquant."

Stéphane Moulin (entraîneur d'Angers, Eurosport 2) : "C'était trop tôt. Ils ont tiré 2 fois en première mi-temps, 2 buts. Nous, on a 4 occasions et on ne marque pas. Cela résume bien ce que l'on fait dernièrement. On se procure des occasions, mais on n'arrive pas à concrétiser. Alors on n'arrive pas à les faire douter. Il y a eu un écart trop grand dans le réalisme. Malheureusement, c'est le lot de nos matchs actuels. On est aussi puni par les adversaires que sont Lyon, Rennes et le PSG. On a eu trop d'occasions sans marquer. Cela empêche de faire la différence. Même si l'écart entre les deux équipes ne se conteste pas. Mais le score est lourd, parce qu'on n'arrive pas à concrétiser les occasions."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.