CAN : Le Bénin et la RDC s'enlisent

CAN : Le Bénin et la RDC s'enlisent©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mercredi 08 juin 2022 à 23h50

Les éliminatoires de Coupe d'Afrique se poursuivaient mercredi soir, sans succès pour le Bénin et la RDC.

Deux de chute pour le Bénin. Déjà battus au Sénégal (3-1), les Écureuils se sont inclinés à domicile face au Mozambique (0-1), mercredi lors de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2023. Après le faux pas contre les champions d'Afrique, Khaled Adénon et ses équipiers n'avaient qu'un seul objectif : gagner coûte que coûte. Au bout des 90 minutes, ce défi n'a pu être relevé. En face, une équipe mozambicaine très joueuse et décidée à surprendre les Écureuils. Chose qu'elle a réussi à faire par l'entremise de Geny Catamo sur un service de Reinildo (38e). Après ce bijou de l'espoir du football mozambicain, les poulains de Moussa Latoundji, portés par leurs nombreux supporters, étaient donc contraints de revenir au score et de hausser leur niveau. Ils multiplièrent alors les occasions, malheureusement pour eux non concrétisées. Cebio Soukou manquait ainsi l'égalisation suite à un coup franc repoussé par Siluane (44e).

Au retour des vestiaires, aussitôt après son entrée en jeu, le Niortais Junior Olaitan se signalait par une frappe de peu à côté des filets mozambicains. La suite, plus équilibrée, ne verra pas la marque évoluer. Avec cette nouvelle défaite, les Écureuils du Bénin sont plus que jamais en difficulté en occupant la dernière place du groupe L avec 0 point au compteur.

Les onzes de départ :



Dans le même temps, le Soudan a pris le meilleur sur la RD Congo (2-1). Les deux vedettes offensives, Waleed Bakhet (16e) et Mohamed Abdelrahman (86e), y sont allées de leur but, enfonçant un peu plus des Léopards loin de leur niveau supposé malgré la réduction de l'écart aussi tardive qu'anecdotique de Jonathan Bolingi (90e+3). Les vainqueurs du soir se placent à un point du duo Mauritanie-Gabon en tête du groupe I. Avec un zéro pointé en deux matchs, la RDC est déjà au pied du mur et son sélectionneur Hector Cuper a épuisé beaucoup de son crédit.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.