LDC : Al-Ahly saisit le TAS au sujet de la finale au Maroc

LDC : Al-Ahly saisit le TAS au sujet de la finale au Maroc©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mercredi 11 mai 2022 à 09h20

Le club égyptien d'Al-Ahly a saisi le TAS de la décision de la CAF d'attribuer l'organisation de la finale de la Ligue des Champions au Maroc.

Comme l'on pouvait s'y attendre, la décision de la CAF d'attribuer au Maroc l'organisation de la finale de la Ligue des Champions ne passe pas auprès d'Al-Ahly. Le club égyptien, très probable qualifié tout comme le Wydad Casablanca, annonce avoir saisi le TAS. "Al-Ahly SC a décidé de présenter un recours devant le TAS (Tribunal Arbitral du Sport) contre la décision de la Confédération Africaine de Football (CAF) de ne pas organiser la finale de la Ligue des Champions de la CAF 2022 dans un lieu neutre, en dehors des lieux des quatre demi-finalistes, en plus d'autres infractions non conformes à la Charte olympique, aux règlements de la FIFA et de la CAF", indique la formation cairote dans un communiqué.

Le club, qui avait précédemment demandé à la CAF de programmer le match dans un lieu neutre, s'est résolu à porter l'affaire devant la cour arbitrale. "La décision d'Al-Ahly de faire appel devant le TAS est intervenue après que la CAF a pris la décision d'organiser la finale de la Ligue des champions de la CAF au même endroit pour la deuxième saison consécutive. Cette décision donnera un avantage à domicile à une certaine équipe qui jouera à domicile devant ses fans en plus de violer d'autres lois et règlements", peut-on encore lire dans ce communiqué. À moins de trois semaines de la finale en question, la CAF se retrouve empêtrée dans une énième bataille juridique concernant l'une de ses compétitions phares.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.