Chine : Le champion en titre fait faillite

Chine : Le champion en titre fait faillite©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber : publié le dimanche 28 février 2021 à 21h52

A cause d'un propriétaire mis en difficulté par les conséquences de la pandémie de Covid-19, le Jiangsu Sunning a cessé ses activités. Le club chinois venait d'être sacré champion.



Un premier club de football professionnel va cesser ses activités à cause des conséquences de la pandémie de Covid-19. Et pas n'importe lequel. Champion de Chine pour la première fois de son histoire en novembre dernier, le Jiangsu FC ne s'alignera pas lors de la prochaine saison de Chinese Super League. Sunning, son propriétaire depuis 2016, éprouvait d'importantes difficultés financières à cause du contexte économique et cherchait un repreneur depuis plusieurs mois. Faute de pouvoir revendre le club qui brillait aussi dans le championnat féminin, l'entreprise spécialisée dans la vente de matériel électronique a annoncé la fin des activités de son secteur sportif pour pouvoir se concentrer sur le commerce. C'est un vrai coup dur pour ce club fond en 1958. Le club qui évoluait encore en D3 à la fin du XXeme siécle avait su se faire une place au plus haut niveau du football chinois et même asiatique. En 2018, le club basé à Nanjing avait participé aux huitièmes de finale de la Ligue des Champions asiatique.

Une faillite chinoise qui pourrait avoir des répercussions en Europe

Comme de nombreux autres clubs chinois, plusieurs anciennes gloires avaient été recrutées à prix fort au cours des dix dernières années. Fabio Capello s'était assis sur le banc du Jiangsu Sunning entre 2017 et 2018. Il avait notamment dirigé Ramires (ex-Benfica et Chelsea), Alex Teixeira (acheté 50 millions d'euros au Shakthar Donetsk en 2016) ou l'international italien Eder (ex-Inter Milan). Ces deux derniers joueurs étaient encore sous contrat au moment de la faillite du club. L'annonce de la disparition de ce club chinois pourrait ne pas être sans conséquence sur le football européen. En Italie, l'Inter Milan appartient aussi à Sunning. L'entreprise chinoise a déjà annoncé être à la recherche de nouveaux investisseurs. Une situation qui inquiète au stade Giuseppe-Meazza mais aussi dans tous les autres clubs appartenant à des entreprises qui ont vu leur activité être largement impactée par le contexte sanitaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.