L'attitude épatante de N'Golo Kanté face à la mort de son frère

L'attitude épatante de N'Golo Kanté face à la mort de son frère©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le mercredi 26 septembre 2018 à 15h20

Le milieu de terrain de l'équipe de France ne brille pas que sur le terrain. Comme le révèle un article de France Football, le champion du monde a su traverser un moment terrible avec dignité, juste avant le Mondial russe.



N'Golo Kanté est inébranlable.

Le petit (1,68 mètre) milieu de terrain des Bleus a pourtant dû faire face à un drame familial, juste avant la Coupe du monde remportée par l'équipe de France en Russie. Comme le rappelle Paris Match, un de ses frères, Niama, est en effet décédé subitement en mai 2018, d'une crise cardiaque. D'après un ami du joueur interrogé par France Football, celui qui évolue en club sous les couleurs de Chelsea, a su garder sa dignité, désormais légendaire, face à cette situation. "On s'est parlé et il m'a dit : 'C'est comme ça, c'est la vie. Il a été appelé maintenant'". Un autre de ses proches a décrit au magazine spécialisé la manière dont le Champion du monde se comporte dans l'adversité. "Il a connu des événements tragiques, il les a acceptés et en tire une force. Lorsque tu lui parles, que tu lui demandes si ça va, il a toujours la même réponse : il te fait son bruit avec sa bouche et lâche un 't'inquiète'".

"Même le diable fait demi-tour lorsqu'il s'approche de lui"

D'autres personnalités qui se sont exprimées dans France Football témoignent des exceptionnelles qualités humaines du footballeur. C'est le cas du défenseur central Alaeddine Yahia, l'un de ses plus proches coéquipiers du temps où, celui qui a été sacré deux fois champion d'Angleterre, évoluait à Caen. "Dans son esprit, le plus important n'est pas d'être un bon footballeur, mais d'être un homme bon. Il a la bonté de l'être humain, tu es obligé de l'aimer. Même le diable fait demi-tour lorsqu'il s'approche de lui. Il a une humilité que peu de personnes ont." L'un des anciens entraîneurs de Ngolo Kanté évoque également, pour l'hebdomadaire, le caractère humble du joueur. "Plus jeune, il disait : 'Je n'ai pas encore appris à jouer'. Alors, après l'Euro, quand il est passé au stade nous voir et signer des autographes aux gosses, je lui ai demandé : 'Maintenant que tu es champion d'Angleterre et en équipe de France, est-ce que tu peux dire que tu as appris à jouer au foot ?' Il a répondu : 'Non, j'apprends toujours'."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.