Dortmund : L'énorme raté de Meunier

Dortmund : L'énorme raté de Meunier©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le mercredi 30 septembre 2020 à 22h57

Lors de la défaite du Borussia Dortmund contre le Bayern Munich mercredi en Supercoupe d'Allemagne (2-3), Thomas Meunier a été l'auteur d'un gros raté devant Manuel Neuer, ce qui a particulièrement agacé son entraîneur.



En dehors d'Adil Aouchiche, titulaire à Saint-Etienne, cela ne va décidément pas très fort pour les joueurs ayant quitté le Paris Saint-Germain à l'intersaison. Edinson Cavani et Eric Maxim Choupo-Moting sont toujours à la recherche d'un nouveau club, Thiago Silva a vécu une première cauchemardesque avec Chelsea le week-end dernier sur la pelouse de West Bromwich Albion et Tanguy Kouassi, blessé à la cuisse droite, devra attendre de longues semaines avant d'effectuer ses débuts avec le Bayern Munich. Et c'est justement le club bavarois que le Borussia Dortmund de Thomas Meunier affrontait mercredi lors de la Supercoupe d'Allemagne.

Des champions d'Europe qui ont remporté un nouveau trophée en s'imposant 3-2 à l'issue d'un match à rebondissements. Corentin Tolisso a d'abord ouvert le score (18e), puis Thomas Müller a doublé la mise (32e). Mais Julian Brandt a réduit l'écart (39e) avant qu'Erling Haaland, passeur décisif sur le premier but, ne parvienne à égaliser (55e). Et c'est finalement Joshua Kimmich qui a donné la victoire aux hommes d'Hansi Flick à la 82e minute, sur un but gag. Meunier, titulaire pour la quatrième fois consécutive après avoir débuté en Coupe d'Allemagne puis lors des deux premières journées de Bundesliga, aurait lui pu égaliser en tout début de seconde période. Parfaitement lancé sur le côté droit, le latéral belge, qui est un ancien attaquant, s'est présenté seul devant Manuel Neuer mais a totalement manqué son tir, qui s'est envolé dans les tribunes de l'Allianz Arena ! De quoi déclencher la colère de son entraîneur Lucien Favre, que l'on a pu voir pester, en français ("C'est pas possible !"), sur son banc, et les moqueries sur les réseaux sociaux...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.