Coupe : Le Bayern sombre à Mönchengladbach

Coupe : Le Bayern sombre à Mönchengladbach©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365, publié le mercredi 27 octobre 2021 à 22h49

Les supporters du Bayern, et pas qu'eux, ont de quoi être complètement sonnés : Mönchengladbach l'a emporté 5-0 mercredi soir, en seizièmes de finale de Coupe, face à des Munichois qui avaient pourtant sorti l'artillerie lourde.

Et de deux éliminations de suite en seizièmes de finale de Coupe d'Allemagne pour le Bayern. Mais plus que cette statistique brute, même si elle est assez édifiante pour le club bavarois, c'est la manière qui fait office de séisme : après avoir été éliminés aux tirs au but à Kiel la saison passée (2-2 a.p., tab : 6-5), les Munichois ont cette fois pris un incroyable 5-0 à Mönchengladbach ! Jamais le Bayern n'avait pris une gifle aussi puissante depuis 1978 et un revers 7-1 contre Düsseldorf en Bundesliga.

Sans leur entraîneur Julian Nagelsmann, encore touché par le Covid, c'est pourtant bien l'équipe type qui était de sortie, avec Robert Lewandowski, Serge Gnabry, Leroy Sané et Thomas Müller associés devant. Et les pauvres défenseurs français Dayot Upamecano, Lucas Hernandez ou Benjamin Pavard également alignés ensemble derrière... Dans cette soirée cauchemardesque, pour ce choc du deuxième tour, c'est le premier nommé qui a pris le bouillon le plus terrible : dès la deuxième minute, il se mélange les pinceaux face à l'ancien Toulousain Kouadio Koné (1-0, 2eme), avant d'offrir une occasion à Breel Embolo qui bute sur Neuer (11eme). Ramy Bensebaini y va ensuite de son doublé, dont son deuxième but sur penalty après une faute de Lucas Hernandez (3-0, 15eme, 21eme).

C'est alors la première fois que le Bayern est mené 3-0 aussi tôt en Coupe d'Allemagne. Upamecano, le jour de ses 23 ans, pensait avoir déjà vécu le pire, mais il enchaîne dès le retour des vestiaires en laissant Embolo enfoncer le clou (4-0, 51eme) puis se procurer une énième opportunité devant Neuer (54eme). C'était trop pour l'ancien défenseur de Leipzig, sorti dans la foulée. Ce qui n'empêchait pas le Bayern d'en prendre un cinquième, encore par Embolo (5-0, 58eme).

Yann Sommer pouvait alors participer au festival, multipliant les parades pour garder sa cage inviolée face à Serge Gnabry (61eme) ou Thomas Müller à deux reprises (76eme, 80eme). Quelques heures après l'élimination surprise de Leverkusen, à domicile devant Karlsruher (1-2), l'opportunité de trophée s'ouvre d'un coup en grand pour des clubs comme Dortmund, Fribourg, Leipzig ou bien sûr le grand vainqueur du soir, ce Borussia Mönchengladbach retombé en deuxième partie de tableau en Bundesliga.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.