Alaphilippe, une absence "logique"

Alaphilippe, une absence "logique"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 28 juin 2022 à 08h50

La non-sélection de Julian Alaphilippe pour le Tour de France est totalement "normale" pour son ancien sélectionneur Cyrille Guimard, l'équipe Quick-Step Alpha Vinyl souhaitant préserver son champion du monde français.



La nouvelle a été officialisée lundi, en début d'après-midi. Comme ses coéquipiers Florian Sénéchal et Mark Cavendish, respectivement sacrés champions de France et d'Angleterre ce week-end, Julian Alaphilippe n'a pas été retenu par la Quick-Step Alpha Vinyl pour participer au Tour de France. Une grosse déception pour le double champion du monde en titre, même s'il reconnaît qu'il était "trop limite" en ayant repris la compétition dimanche après plus de deux mois d'absence suite à sa lourde chute lors de Liège-Bastogne-Liège.

Pour Cyrille Guimard, son ancien sélectionneur en équipe de France, cette non-sélection est "tout à fait logique, tout à fait normale. Je pense qu'il était sage pour son équipe de le préserver et de lui laisser le temps nécessaire pour revenir au plus haut niveau de sa condition physique. N'oublions pas qu'il a été pendant plus de trois semaines allongé sur un lit et essayant de se restructurer sur le plan des différentes blessures qui n'étaient pas anodines (pneumothorax, deux côtes cassées et fracture à une omoplate, ndlr). Bien au contraire. Là il a à peine cinq semaines d'entraînement avant le départ du Tour, il n'aurait pas été sage qu'il prenne le départ", a-t-il ainsi déclaré pour RMC.

Guimard tacle Prudhomme

Le « Druide » s'en est par ailleurs pris au patron de la Grande Boucle, Christian Prudhomme, remonté contre l'équipe belge. "Je vais être très direct, ce n'est pas à Monsieur Prudhomme de s'ingérer dans la gestion d'une équipe. Je crois qu'il a suffisamment à faire pour le Tour, et il le fait très bien, et c'est quelqu'un pour lequel j'ai beaucoup de respect et d'estime. Mais ce n'est pas son rôle", lâche l'ancien directeur sportif.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.