Cyclo-cross : Une première à oublier pour Ferrand-Prévôt avec Ineos Grenadiers

Cyclo-cross : Une première à oublier pour Ferrand-Prévôt avec Ineos Grenadiers©Panoramic, Media365

Guillaume MARION, Media365, publié le mercredi 02 novembre 2022 à 14h15

Pour sa première en compétition avec Ineos Grenadiers, Pauline Ferrand-Prévôt n'a pas été épargnée par les soucis mécaniques en Belgique, lors du cyclo-cross du Koppenberg.



Pour voir Pauline Ferrand-Prévôt briller avec Ineos Grenadiers, il faudra encore attendre un peu. Fraîchement recrutée par l'équipe cycliste britannique, la Française a effectué mardi sa première compétition avec eux lors du cyclo-cross du Koppenberg. En Belgique, lors de la première manche du X²O Badkamers Trofee, la récente championne du monde de gravel a dû composer avec de nombreux soucis mécaniques lors de la course, qui lançait sa saison dans cette discipline. A l'arrivée, la native de Reims s'est classée en 12eme position à plus de six minutes de la gagnante Fem van Empel (Pauwels Sauzen-Bingoal), alors qu'elle était 7eme à un tour de la fin. Malheureusement pour elle, Ferrand-Prévôt a une nouvelle fois vu sa chaîne lui jouer des tours, ce qui l'a même contraint à finir la montée du Koppenberg à pied. Une nouvelle fois victorieuse, la jeune Néerlandaise (20 ans) continue elle d'afficher une impressionnante forme, après avoir remporté son 7eme cross en huit courses cet automne.

« Ça ne pouvait pas être parfait »

« C'était ma première course de cyclo-cross, donc je n'étais pas sûr de comment ça allait se passer. Je n'ai pas eu beaucoup de repos après ma saison de VTT, mais je me suis sentie bien tout de suite. Malheureusement, j'ai eu des problèmes mécaniques, ma chaîne n'arrêtait pas de se bloquer. Je n'ai eu mon vélo qu'il y a quatre jours, donc ça ne pouvait pas être parfait. C'était malgré tout bien de reprendre le rythme et de tester le matériel. Aujourd'hui (mardi), ça n'a pas fonctionné, il nous reste des choses à améliorer », a par la suite déclaré « PFP », au micro de Sporza. Désormais, la triple championne du monde en VTT cette année (cross-country, short-track, marathon) s'apprête à disputer les Championnats d'Europe de cyclo-cross, ce samedi à Namur (Belgique), avec l'idée de pourquoi pas être présente en février prochain à Hoogerheide (Pays-Bas) pour les Mondiaux de la discipline.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.