Betclic Elite : Coup d'arrêt pour Boulogne-Levallois et Wembanyama, giflés à Roanne

Betclic Elite : Coup d'arrêt pour Boulogne-Levallois et Wembanyama, giflés à Roanne©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le mardi 06 décembre 2022 à 21h46

Invaincu depuis la première journée et sa défaite sur le parquet de Gravelines-Dunkerque, Boulogne-Levallois, qui restait sur neuf victoires de rang, s''est incliné très lourdement (102-77) chez le 11eme, Roanne, mardi en match en retard de la 4eme journée de Betclic Elite. Victor Wembanyama, monstrueux lors de ses dernières sorties, s'est cette fois montré plutôt discret (15 points, 6 rebonds, 2 passes, 3 contres).



La Chorale a rendu Boulogne-Levallois et Victor Wembanyama aphones. En déplacement à Roanne, mardi soir en match en retard de la 4eme journée de Betclic Elite, les Metropolitans et leur pivot phénomène, qui restaient pourtant sur neuf victoires de rang et n'avaient perdu qu'un seul match cette saison (sur le parquet de Gravelines-Dunkerque lors de la 1ere journée le 26 septembre dernier), ont chuté très lourdement (102-77). Jamais dans le coup face aux Roannais, 11emes du classement mais qui venaient de s'offrir l'autre co-leader Cholet à domicile après s'être imposés à Fos-sur-Mer (trois succès consécutifs), le co-leader du classement numéro avant cette soirée s'est logiquement incliné, de surcroît très lourdement (102-77). Une sortie de piste d'autant plus inattendue que les Mets, invaincus depuis cette défaite lors de la journée inaugurale dans le Nord, semblaient inarrêtables et que Wembanyama, sur un nuage, venait d'enchaîner des sorties toutes plus impressionnantes les unes que les autres.

Fin de série pour "Wemby" et les Mets

Quatre jours plus tôt encore, contre Fos-sur-Mer, le meilleur marqueur du championnat et future star annoncée de NBA, avait inscrit 34 points. Le cinquième match à plus de trente points déjà cette saison (et le quatrième de rang, ce qu'aucun joueur français n'avait encore jamais réussi) pour un "Wemby" beaucoup moins flamboyant mardi soir sur le parquet de la Chorale. L'ancien joueur de l'ASVEL a bien terminé en tête de la feuille de marque de son équipe, mais avec des stats beaucoup moins impressionnantes que lors de ses dernières prestations. Le "French Freak", bien contenu par les joueurs de Jean-Denys Choulet, a dû ainsi se contenter mardi de 15 points (comme son coéquipier Tremont Waters), à 7 sur 14 aux tirs, dont 1 sur 5 à trois points, 6 rebonds, 2 passes et 3 contres quand, en face, l'homme en forme de Roanne Kyle Forster, particulièrement en verve à longue distance (5 sur 10 à trois points), a joué les bourreaux des Franciliens pendant toute la soirée, avec 22 points à son compteur final. Fin de série donc pour les Mets, qui restent néanmoins deuxièmes avec le même bilan que Cholet, comme pour un Wembanyama longuement manipulé avant le début de la rencontre. Ce qui explique peut-être son match moins extraordinaire qu'à l'habitude (depuis la 10eme journée, qui l'avait vu marquer 10 points seulement, il n'avait plus inscrit aussi peu de points). Fait rare : le jeune intérieur français a même écopé d'une faute antisportive. Comme une soirée à vite oublier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.