Perche - Duplantis : "Le ciel est la limite"

Perche - Duplantis : "Le ciel est la limite"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 21 mars 2022 à 16h56

Le record du monde de saut à la perche est à 6,20 m. Une phrase qui aurait semblé lunaire il y a dix ans. Mais après Renaud Lavillenie, Armand Duplantis est arrivé et continue de casser les codes. Jusqu'où ? C'est toute la question.



Armand Duplantis a donc amélioré son propre record du monde, dimanche à Belgrade, pour la deuxième fois en deux semaines. Après avoir passé 6,19 m, déjà au même endroit (à l'occasion d'un meeting), le Suédois a franchi lors des Mondiaux en salle la mythique barre des 6,20 m qu'on pensait totalement irréalisable il y a quelques années. "Je ne peux pas me plaindre, plaisante le perchiste de 22 ans. Il n'y a pas de limite. Le ciel est la limite. Passer 6,20 m pour la première fois, c'est difficile à expliquer. C'est quelque chose dont on peut seulement rêver. Je sens que Belgrade aura une place spéciale dans mon coeur pour toujours." Va-t-il devenir le nouveau Sergey Bubka, la légende ukrainienne qui avait battu 35 records du monde au cours de sa carrière (17 en extérieur, 18 en intérieur) ?

"Je sais à quel point il a poussé ce sport jusqu'où il en est désormais, je veux faire quelque chose de similaire. On est capables de bien plus que ce que l'on croit. Quand on pousse les limites, vous réalisez à quel point il est possible d'atteindre le niveau suivant." Après 54 essais en deux ans pour effacer enfin les 6,19 m, il ne lui a donc fallu que deux semaines et trois tentatives pour s'adjuger les 6,20 m. "Quand je me revois il y a dix ans, je me visualisais juste dans cette salle, à penser à la foule qui devient folle pour une tentative de record du monde." C'est la première fois qu'il le réussit lors d'un grand championnat, ce qui n'est pas anodin. Auparavant, il avait écrit l'histoire lors de simples meetings à Torun, Glasgow et donc Belgrade (6,17 m et 6,18 m en février 2020, puis 6,19 m en mars 2022).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.