NBA : Maledon reste en G-League

A lire aussi

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le vendredi 14 juin 2024 à 10h09

Coupé par les Phoenix Suns en mars dernier, Théo Maledon avait rebondi en G-League. Il y restera la saison prochaine, au sein de la nouvelle équipe des Valley Suns, affiliée à la franchise NBA de Phoenix.

Théo Maledon retourne dans l'Arizona. En décembre dernier, le meneur français, qui venait d'être coupé par Charlotte, avait signé un contrat two-way (qui permet de faire des allers-retours entre la NBA et la G-League) avec les Phoenix Suns, mais il n'avait joué que quatre matchs, pour un total de treize minutes, avec l'équipe de Kevin Durant, Devin Booker ou encore Bradley Beal. Coupé par les Suns le 4 mars, il avait rebondi en G-League, chez les Sioux Falls Skyforce, l'équipe du Dakota du Sud affiliée au Miami Heat. Il y avait joué 6 matchs, pour 10 points, 4 passes et 4 rebonds de moyenne en 20 minutes de jeu. Visiblement pas motivé à l'idée de revenir jouer en Europe, le Normand, qui a fêté ses 22 ans ce mercredi, évoluera la saison prochaine chez les Valley Suns, toujours en G-League.

177 matchs NBA pour Maledon

Pour la saison 2024-25, les Phoenix Suns ont décidé de créer une équipe de G-League qui leur sera affiliée, et ce sera donc les Valley Suns, basés à Tempe, dans la banlieue Est de Phoenix. Toutes les franchises NBA auront ainsi une équipe de G-League. Jeudi se tenait une "draft d'expansion" pour permettre aux Valley Suns de recruter des joueurs au sein des autres équipes de G-League (pas plus de deux joueurs par équipe), et ils ont choisi, parmi les quatorze joueurs, Théo Maledon. L'ancien grand espoir du basket français, annoncé très haut dans la draft 2020 et finalement choisi en 34eme position, n'a jamais réussi à saisir sa chance dans la plus grande Ligue du monde, malgré 177 matchs joués à Oklahoma City, Charlotte et Phoenix. Il n'a tourné qu'à 7,8 points, 2,8 rebonds et 2,9 passes de moyenne en 21 minutes de jeu pendant ses quatre ans et demi en NBA. Mais Théo Maledon estime avoir une chance de revenir dans l'élite s'il brille en G-League. Et pourquoi pas chez les Phoenix Suns, qui le connaissent déjà et qui vont scruter ses performances.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.