Coupe de France (F/Finale) : Le trophée pour Brest aux dépens de Nantes

Coupe de France (F/Finale) : Le trophée pour Brest aux dépens de Nantes©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 15 mai 2021 à 18h22

Disputée à Créteil, la finale de la Coupe de France féminine de handball a vu Brest s'imposer face à Nantes (37-33) et remporter un premier trophée cette saison.



Brest a parfaitement lancé la dernière ligne droite de sa saison. Alors que le BBH défiera Metz pour le titre de champion de France les 19 et 23 mai prochains puis disputera le Final Four de la Ligue des Champions à Budapest les 29 et 30 mai prochains, le club breton a remporté la Coupe de France à l'issue d'une finale accrochée face à Nantes. Les Nantaises, sur la lancée de leur titre en Ligue Européenne, ont tenu tête aux Brestoises pendant les cinq premières minutes. Mais, sous l'impulsion de Pauline Coatanea (5 buts sur 6 tirs) et Ana Gros (9 buts sur 14 tirs), Brest a pris cinq longueurs d'avance après un peu plus de neuf minutes. C'est alors que les Nantaises ont serré le jeu en défense avec Kaba Gassama (2 buts sur 3 tirs) qui a ramené le NAHB à une longueur peu après le quart d'heure de jeu. L'égalisation est intervenue par l'inévitable Bruna de Paula (7 buts sur 14 tirs) à sept minutes de la mi-temps. Si Brest a une nouvelle fois accéléré, Nathalie Hagman (4 buts sur 7 tirs) a converti un jet de sept mètres face à Cléopâtre Darleux (6 arrêts à 23% d'efficacité).

Brest a contrôlé la fougue nantaise

Une réalisation qui a permis aux joueuses de Loire-Atlantique de ne compter qu'un but de retard à la mi-temps. Un écart qui s'est maintenu pendant le premier quart d'heure du deuxième acte de cette finale mais c'est une infériorité numérique consécutive à la sortie pour deux minutes de Gordana Mitrovic qui a permis au BBH de creuser l'écart dans cette finale. Pauletta Foppa (7 buts sur 9 tirs) et Isabelle Gulldén (1 but sur 2 tirs) ont offert à Brest une marge de trois buts. Les deux équipes ont tout donné en fin de match, Guillaume Saurina remobilisant ses joueuses à huit minutes du terme de la rencontre mais Brest n'a absolument rien lâché pour s'imposer de quatre longueurs (37-33) et remporter un premier titre cette saison. Les coéquipières de Déborah Kpodar (8 buts sur 12 tirs) ont fait mieux que regarder droit dans les yeux une des locomotives de la Ligue Butagaz Energie mais ça n'a pas suffi pour aller chercher un deuxième titre cette saison. Une finale qui pourrait laisser des regrets aux Nantaises alors qu'elle offre un surplus de confiance aux Brestoises dans ce moment-clé de la saison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.