OM - Villas-Boas : "La Ligue 1 est le championnat le plus déséquilibré du monde"

OM - Villas-Boas : "La Ligue 1 est le championnat le plus déséquilibré du monde"©Media365
A lire aussi

Axel Allag, publié le lundi 11 janvier 2021 à 15h47

Si l'OM n'a pas gagné de trophée depuis neuf ans, André Villas-Boas a glissé un tacle à la Ligue 1, évoquant le déséquilibre du championnat de France, alors qu'il retrouvera le PSG, mercredi soir à Lens dans le cadre du Trophée des Champions.

Le 13 septembre dernier, l'Olympique de Marseille avait su s'imposer sur la pelouse du Parc des Princes (0-1) grâce à une réalisation de Florian Thauvin dans une rencontre marquée par les cinq expulsions et le contexte assez tendu. Ce mercredi à Lens, les deux équipes vont de nouveau s'affronter, à la différence qu'un titre sera au bout du chemin, avec le Trophée des Champions, propriété du PSG depuis 2013. Désireux de garnir le palmarès du club phocéen, André Villas-Boas a évoqué les ambitions de son équipe avant cette opposition, se permettant du même coup de glisser un tacle envers la Ligue 1.



"C'est pour le palmarès de l'OM, et pour chacun de nous, avoir un titre en France, c'est important, surtout vu la domination du PSG sur les compétitions nationales. Ce n'est pas toutes les fois que tu as une chance comme ça. L'OM ne gagne pas de titre depuis que le PSG a changé la face du football français. Ce n'est pas la faute de l'OM, c'est la réalité du championnat le plus déséquilibré au monde. On n'a pas cette pression de gagner, il y a un milliard et demi d'investissement de différence entre les deux clubs", a expliqué le technicien lusitanien.

Le PSG ? "Une équipe basée sur les individualités"

Mettant en avant l'inspiration que Steve Mandanda représente dans le groupe de l'Olympique de Marseille, Villas-Boas a également été invité à comparer le PSG récent, sous la direction de Mauricio Pochettino, à celui de Thomas Tuchel. Avec à peine deux matchs - face à Saint-Étienne et Brest - au compteur, le technicien argentin n'a pas eu le temps nécessaire afin d'apposer sa patte sur le jeu du club francilien, selon l'entraîneur de l'OM. "C'est dur car Pochettino n'a pas eu beaucoup de temps. Pour l'instant pas trop de différences, c'est une équipe basée sur les individualités. Il y a eu des changements dans les coup de pieds arrêtés, ils sont passés de la zone au marquage individuel. C'est la plus grande différence que j'ai notée. Le reste, ça vient avec le temps, mais le problème pour Pochettino, c'est qu'il n'a pas de temps". Rendez-vous est pris mercredi soir afin de possiblement constater de nouveaux changements.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.