Arsenal - Arteta : "Entraîner le PSG un jour, on ne sait pas..."

Arsenal - Arteta : "Entraîner le PSG un jour, on ne sait pas..."©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le lundi 22 mars 2021 à 22h53

Le Paris Saint-Germain tient forcément une place à part dans le coeur de Mikel Arteta. A l'image de Mauricio Pochettino, avec qui il a joué au PSG à la même époque, l'entraîneur d'Arsenal clame son amour pour Paris.



Mikel Arteta juge le PSG comme "une équipe incroyable", à l'occasion d'un échange notamment avec Luis Fernandez, l'entraîneur qui l'a lancé dans le club de la capitale en 2000. "Il n'y a qu'à voir leur match aller en Ligue des Champions à Barcelone... J'étais très proche de Mauricio Pochettino à Paris, il est très intelligent et a fait des choses importantes en Angleterre. J'espère qu'il gagnera des championnats et des trophées avec le PSG." Le coach d'Arsenal rappelle au passage qu'il "adore Paris" : "C'était incroyable, mon premier club pro. C'est toi, Luis, qui m'a donné cette opportunité et ça restera toujours dans mon coeur. Entraîner le PSG un jour, on ne sait pas... Mais j'ai encore beaucoup de travail à Arsenal !"

"La patte d'un coach, c'est quand il gagne. Le lendemain, c'est de la merde !"

Interrogé sur la manière et la faculté d'imprimer un style, lui qui a tout appris de Pep Guardiola en tant qu'adjoint à Manchester City, Arteta résume d'une formule très imagée dans ce français qu'il maîtrise si bien : "La patte d'un coach, c'est quand il gagne. Le lendemain, c'est de la merde ! C'est ça, le football... Un bon entraîneur peut améliorer ses joueurs, créer un style ou une identité. Mais gagner ou pas... L'important, c'est de convaincre, transmettre son idée pour cette manière de faire jouer son équipe."


L'ancien milieu de terrain rappelle enfin le rôle de Luis Fernandez dans son éclosion : "Il est une de mes plus grandes inspirations. Je n'étais rien, j'étais en équipe B du Barça, et il est venu me chercher car il m'avait vu jouer lorsqu'il était à Bilbao. Il m'a très vite donné les clés avec beaucoup de confiance, j'ai dû démontrer. C'est pour ça que j'adore encore les jeunes, leur redonner cette confiance et cette opportunité."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.