Juventus : L'UEFA s'en mêle

Juventus : L'UEFA s'en mêle©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 02 décembre 2022 à 12h56

L'UEFA, elle aussi, met son nez dans les comptes de la Juventus. Le club turinois semble décidément dans de bien sales draps et pourrait également, en fonction de l'enquête, être sanctionné sportivement par l'instance européenne.



Tout va de mal en pis à la Juventus. Si Andrea Agnelli, Pavel Nedved et même une dizaine de dirigeants ont tous démissionné de leurs postes respectifs en début de semaine, c'est aussi (surtout ?) parce qu'ils laisseraient derrière eux une situation financière très inquiétante. On savait déjà que la Bourse italienne avait lancé une enquête, le parquet de Turin poursuivant officiellement le fils d'Umberto Agnelli - lui-même ancien président et propriétaire historique -, voilà que l'UEFA emboîte le pas et ouvre à son tour une procédure concernant le fair-play financier et la délivrance de certaines licences.

Une relégation en Serie C ?

A l'instar de l'enquête ouverte en Italie, les suspicions portent sur la production de faux bénéfices à propos des comptes 2020 et 2021, sur lesquels l'UEFA s'était notamment basée pour valider le bilan de la Juve. Les exercices 2018 et 2019 faisaient également partie de l'accord, mais ceux-ci ne sont a priori pas irréguliers. Quant au 2022, il est toujours en attente après deux reports de l'assemblée générale du club qui doit avoir lieu le 27 décembre. La perspective catastrophique d'une relégation administrative des Bianconeri en Serie B, voire même en Serie C, est évoquée.


Pour rappel, en 2006, la Vieille Dame avait déjà dû repartir en deuxième division, cette fois après un scandale de corruption des arbitres. Dans un premier temps, la Juve avait été envoyée en Serie C avec neuf points de pénalité, puis admise en Serie B avec 17 points de pénalité et finalement neuf. Didier Deschamps, sur le banc en provenance de Monaco, avait alors fait remonter le club dès la première saison, Gianluigi Buffon, Alessandro Del Piero ou David Trezeguet restant dans l'effectif.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.