Belgique : Martinez n'est pas inquiet pour Hazard

Belgique : Martinez n'est pas inquiet pour Hazard©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mardi 22 juin 2021 à 23h29

Heureux d'avoir pu tester des joueurs cadres face à la Finlande lundi soir (0-2), Roberto Martinez n'est pas inquiet au sujet d'Eden Hazard, qu'il a estimé inspiré.


Qualifiée pour les huitièmes de finale du Championnat d'Europe, la Belgique a également terminé en tête du groupe B, avec un succès face à la Finlande lundi soir (0-2). En conférence de presse, Roberto Martinez, le sélectionneur des Diables Rouges, s'est félicité d'avoir pu compter sur Axel Witsel, Eden Hazard et Kevin De Bruyne durant l'intégralité du match, au vu des conditions physiques précaires des trois éléments lors de l'entame du tournoi continental. "Si on nous avait dit, avant la compétition, que nous allions récupérer Axel Witsel, Eden Hazard et Kevin De Bruyne et que ces trois-là allaient disputer 90 minutes au cours du troisième match...", a glissé le coach, qui a aussi salué la prestation d'Eden Hazard.

"Physiquement, il se sent très fort"

Le capitaine de la Belgique monte peu à peu en puissance dans la compétition, à mesure qu'il grappille du temps de jeu. Après avoir joué 18 minutes face à la Russie, 31 contre le Danemark, Hazard a joué 90 minutes face à la Finlande et se trouve dans une meilleure forme, selon Martinez. "C'est la première fois qu'il dispute 90 minutes en sélection depuis novembre 2019. C'était une bonne décision suite à sa montée en puissance. Il m'a semblé bien. Je ne suis pas inquiet pour lui. Je suis content qu'il se soit reconstruit. Physiquement, il se sent très fort. Il lui faut maintenant préparer notre match de dimanche. Aller au bout de ses actions et marquer", a-t-il expliqué. Première au classement FIFA, la Belgique jouera dimanche soir à Séville, lors d'un huitième de finale face à l'un des quatre meilleurs troisièmes.

Martinez a aussi reconnu qu'il avait été compliqué pour lui de ne pas ménager Romelu Lukaku, qui a été très sollicité durant sa saison avec l'Inter Milan. "Il récupère bien. Il était plus impactant pour lui de ne pas jouer entre notre troisième match et le 8e de finale dimanche à Séville. Psychologiquement, pour un buteur, le fait d'enchaîner les buts est important. Quand tu marques, tu ne veux pas t'arrêter. Je voulais également juger la ligne d'attaque Eden Hazard, Lukaku, Doku qui n'avait pas évolué ensemble", a expliqué le coach de la Belgique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.