Belgique : Martinez décidera à la dernière minute pour De Bruyne et Hazard

Belgique : Martinez décidera à la dernière minute pour De Bruyne et Hazard©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 01 juillet 2021 à 23h30

À la veille du quart de finale de Championnat d'Europe entre l'Italie et la Belgique, qui se déroulera vendredi à Munich (21 heures), Roberto Martinez a évoqué les états physiques de Kevin de Bruyne et Eden Hazard.


Le suspense reste entier au sujet des participations possibles de Kevin de Bruyne et Eden Hazard au quart de finale Belgique-Italie, prévu vendredi soir à Munich (21 heures). Touchés face au Portugal lors du tour précédent, les deux éléments sont incertains mais le sélectionneur des Diables Rouges, Roberto Martinez, a donné des nouvelles, ce jeudi en conférence de presse.

"Ce sera une décision médicale, pas footballistique"

"Vous le savez, ils n'ont pas pu s'entraîner ce matin. C'était attendu. Ils ont 24 heures de récupération supplémentaire. C'est très positif, mais le temps est compté. Nous attendrons la dernière minute. Tout sera pris en compte. À l'heure actuelle, on ne peut pas prendre de décision", a expliqué le technicien, précisant que le joueur de Manchester City souffrait du "ligament d'une cheville" alors que celui du Real Madrid était touché au niveau du "muscle ishio-jambier". "Ce sera une décision médicale, pas footballistique. Nous verrons demain", a-t-il affirmé. Qualifiant De Bruyne de "meilleur joueur du monde dans son rôle", Martinez espère s'appuyer sur des joueurs dans une forme physique optimale.

Objectif de finale pour la Belgique

La forme physique, Axel Witsel la retrouve, peu à peu. Le milieu de terrain du Borussia Dortmund avait manqué le premier match face à la Russie en raison de sa lésion partielle du tendon d'Achille gauche survenue mi-janvier, mais a ensuite grappillé du temps de jeu face au Danemark (31 minutes), la Finlande (90) et le Portugal (90). Au sujet de l'Italie, il a reconnu avoir été impressionné par la phase de poules réalisée par la Nazionale, et a dressé le plan à suivre en fonction de l'articulation de la rencontre : "Ce ne sera pas un match facile. On verra comment ils seront positionnés au milieu. S'ils aiment décrocher, il faudra aller les chercher", a jugé Witsel, qui désire "faire mieux qu'en Russie". Il y a trois ans, la Belgique avait été éliminée en demi-finale du mondial 2018 par l'équipe de France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.