NBA : Utah toujours invaincu, Chicago et Golden State ont chuté

NBA : Utah toujours invaincu, Chicago et Golden State ont chuté©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 29 octobre 2021 à 08h41

Bourreau des Rockets jeudi à Houston grâce au quatrième double-double de Rudy Gobert, Utah a enchaîné un quatrième succès et prend seul les commandes à l'Ouest devant Golden State, battu pour la première fois cette saison, contre Memphis après prolongation. Chicago, battu chez lui par New York, n'est plus invaincu non plus.

Seul Utah... Il ne reste plus qu'une équipe invaincue en NBA cette saison, et il s'agit du Jazz. Jeudi soir, la franchise de Salt Lake City a signé sa quatrième victoire en quatre matchs aux dépens d'Houston, pulvérisé sur son parquet (122-91) par Rudy Gobert et sa bande. Auteur de son quatrième triple-double de la saison déjà (en autant de sorties), le pivot français, auteur de 16 points, 14 rebonds, une passe et un contre - seul bémol : il n'a pas réussi à enchaîner une nouvelle prestation à au moins 15 points et 15 rebonds - a encore été le grand artisan de cette démonstration de ce Jazz déjà seul aux commandes de la Conférence Ouest. Mieux : Utah, qui a pu compter jeudi face à des Rockets en perdition (troisième défaite de rang) sur ses habituels leaders mais s'appuie désormais également sur un banc des plus solides, vient de réussir là son meilleur départ depuis quinze ans. Golden State, désormais dauphin du Jazz à l'Ouest, avait lui aussi réalisé l'entame parfaite avant de buter jeudi chez lui sur Memphis, venu faire chuter les Warriors et leur artilleur Stephen Curry après prolongation (104-101).

Morant fait chuter Golden State

Malgré une avance de 19 points dans cette partie, Curry et les siens ont en effet enregistré leur première défaite cette saison face aux Grizzlies et à un Ja Morant monstrueux de nouveau (30 points, 7 rebonds, 5 passes, 4 interceptions). Le duel entre la superstar des Warriors et l'homme fort de Memphis a d'ailleurs donné lieu au spectacle attendu. En particulier dans un troisième quart-temps qui a vu Curry marquer 14 points et Morant 18. Malheureusement pour Golden State, sa gâchette s'est de nouveau éteinte en fin de match (0 sur 6 aux tirs pour Curry sur le dernier quart-temps et la prolongation), tandis que Morant, logiquement désigné MVP de la nuit, n'a jamais baissé en intensité. Le jeune meneur a même terminé en boulet de canon. Autre équipe invaincue avant jeudi, mais à l'Est cette fois, Chicago ne l'est plus non plus. Comme les Warriors, les Bulls ont chuté pour la première fois de la saison, à domicile face à New York (104-103).

Quand les Knicks gâchent la "Joakim Noah Night"

Lors de cette soirée marquée par l'hommage rendu à Joakim Noah, Chicago a pourtant eu le ballon dans les dernières secondes pour pouvoir aligner une cinquième victoire de rang (en cinq matchs) et rester la seule équipe invaincue de sa conférence. Malheureusement pour les hommes de l'Illinois, DeMar DeRozan, pourtant précieux dans ce match (20 points), a complètement raté son tir, ruinant du même coup tous les efforts de son équipe, qui venait de passer un 12-0 aux Knicks marqué notamment de la griffe de Zach Lavine (25 points), Nikola Vucevic (22 points) et à qui seul ce dernier panier a manqué pour la gagne. New York est passé tout près de perdre ce match qu'il a longtemps eu en main. Evan Fournier, pas dans un grand soir (10 points, 3 rebonds, 1 passe à 4 sur 14 aux tirs) et les Knicks se sont fait peur. Cela ne les a pas empêchés pour autant de confirmer leur carton de mardi contre Philadelphie et de gâcher du même coup la "Joakim Noah Night", portés de nouveau par leurs hommes forts du moment : Kemba Walker (21 points), RJ Barrett (20 points) et l'incontournable Julius Randle, passé tout près d'un triple-double (13 points, 16 rebonds, 9 passes).

Phily relève la tête mais s'est encore fait peur

Et tandis que New York, toujours deuxième derrière Chicago néanmoins, enchaîne, les Sixers, de leur côté, ont retrouvé le sourire. Face à la pire équipe du moment dans la ligue Detroit, qui n'a toujours pas gagné de match cette saison, Phily n'a pas rayonné pour autant (victoire 110-102). Joel Embiid, auteur de son meilleur match depuis la reprise, avec 30 points et 18 rebonds, et ses coéquipiers ont même marché sur des œufs jusqu'au bout en laissant revenir les Pistons au contact après avoir compté vingt points d'avance dans le dernier quart-temps. Plus de peur que de mal à l'arrivée pour Philadelphie, qui a toutefois affiché de gros problèmes en termes de constance de nouveau.

BASKET - NBA / SAISON REGULIERE
Jeudi 27 octobre 2021
Philadelphia 76ers - Detroit Pistons : 110-102
>>> Stats de Killian Hayes (DET) : 32 minutes, 9 points (4 sur 11 aux tirs, dont 1 sur 4 à trois points), 5 rebonds, 4 passes, 2 interceptions, 1 contre, 1 ballon perdu, 1 faute
Washington Wizards - Atlanta Hawks : 122 - 111
>>> Joel Ayayi (WAS) n'a pas été utilisé
>>> Timothé Luwawu-Cabarrot (ATL) n'a pas été utilisé
Chicago Bulls - New York Knicks : 103 - 104
>>> Stats d'Evan Fournier (NYK) : 33 minutes, 10 points (4 sur 14 aux tirs, dont 2 sur 8 à trois points), 3 rebonds, 1 passe, 1 contre, 2 fautes
Houston Rockets - Utah Jazz : 91 - 122
>>> Stats de Rudy Gobert (UTA) : 28 minutes, 16 points (5 sur 7 aux tirs), 14 rebonds, 1 passe, 1 contre, 2 ballons perdus, 2 fautes
Dallas Mavericks - San Antonio Spurs : 104 - 99
>>> Stats de Frank Ntilikina (DAL) : 14 minutes, 6 points (2 sur 6 aux tirs, dont 2 sur 4 à trois points), 4 rebonds
Golden State Warriors - Memphis Grizzlies : 101 - 104

Vos réactions doivent respecter nos CGU.