Gymnastique - Core Hydration Classic (F) : Biles lance parfaitement sa saison

A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 19 mai 2024 à 18h36

Simone Biles est programmée pour faire des étincelles lors de Paris 2024, à Bercy.

Après avoir donné son nom à un mouvement il y a un peu plus de six mois, aux Mondiaux en Belgique, en validant au saut un Yourchenko double carpé - une première pour une femme -, Simone Biles confirme sa bonne dynamique à quelques encablures de Paris 2024. L'Américaine a justifié son statut de favorite pour sa première compétition de l'année, la Core Hydration Classic disputée aux Etats-Unis (dans le Connecticut), avec 59,5 points et 1,85 unité d'avance sur sa compatriote Shilese Jones.

"Juste heureuse d'être de retour et de ressentir cette adrénaline"

Les deux filles ne sont pas encore qualifiées pour Paris 2024, puisque tout se joue sur cette période décisive qui s'ouvre en cette fin de printemps, avec les championnats nationaux dans moins de deux semaines (du 30 mai au 2 juin) puis le rendez-vous décisif des sélections olympiques du 27 au 30 juin. Néanmoins, la gagnante du concours général sera ensuite accompagnée de quatre collègues élues par un comité. On peut donc imaginer que Simone Biles comme Shilese Jones, et même Suni Lee championne olympique en titre ou Jordan Chiles, seront toutes dans la capitale dans un peu plus de deux mois (qualifications le dimanche 28 juillet, finale générale individuelle le jeudi 1er août).

"Juste heureuse d'être de retour et de ressentir cette adrénaline", elle a encore réussi le Biles II (le nom de son nouveau mouvement éponyme) et cette fois sans son entraîneur sur le tapis, contrairement à la première réussite d'Anvers en octobre 2023. La plus grande gymnaste de tous les temps, pour beaucoup, est la plus médaillée de l'histoire des Jeux avec notamment quatre titres à Rio en 2016.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.