Mercato : Quel avenir pour Ronaldo ?

Mercato : Quel avenir pour Ronaldo ?©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 23 novembre 2022 à 09h50

Libéré par Manchester United à moins de 48 heures de l'entrée du Portugal dans le Mondial, Cristiano Ronaldo (37 ans) est à un tournant de sa carrière.



C'était à prévoir. Quelques jours après son interview explosive, où il réglait notamment ses comptes avec les dirigeants de Manchester United et son entraîneur Erik ten Hag, Cristiano Ronaldo a été officiellement libéré par les Red Devils mardi soir. Une rupture de contrat immédiate et d'un commun accord assure le club anglais, qui se déleste d'un énorme salaire et d'un joueur mécontent de son temps de jeu et qui aurait commencé à quelque peu polluer l'ambiance du vestiaire. A moins de 48 heures de l'entrée en lice du Portugal au Mondial qatari, jeudi à 17h (heure française) contre le Ghana, « CR7 » s'est donc retrouvé libre de tout contrat.

Le quintuple Ballon d'Or avait auparavant assuré que cette interview et, plus globalement, sa situation personnelle, n'allait avoir aucune influence sur la sélection. "Toute ma carrière, j'ai fait écrire et parler. Parfois des choses vraies, parfois des choses fausses. Je ne me préoccupe pas de ce que les autres pensent. Le staff et l'équipe me connaissent, ils ne seront pas influencés par ce qui se dit ou s'écrit. J'aime voir combien ce groupe est travailleur et ambitieux, il est blindé. Ça ne va pas l'ébranler", jurait-il en conférence de presse. Il n'empêche que le joueur de 37 ans va devoir maintenant se préoccuper de son avenir, et du club où il pourra rebondir après le Mondial.

Chelsea en pole ?

D'après les bookmakers anglais, c'est Chelsea, déjà mentionné parmi ses potentiels suiveurs l'été dernier, qui tiendrait aujourd'hui la corde, devant le Sporting, son premier club au Portugal. En troisième position, on retrouve la MLS (Major League Soccer), un championnat américain où son arrivée ne manquerait pas de faire du bruit. Viennent ensuite le Bayern Munich, qui voulait déjà recruter un attaquant supplémentaire avant la blessure de Sadio Mané, puis le PSG, ce qui semble assez improbable, ainsi que Naples, qui s'en sort très bien sans lui. Reste désormais à savoir si Ronaldo est prêt à baisser ses émoluments car tous ces clubs ne peuvent les assumer actuellement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.