PSG - Manchester City : Messi a confirmé son statut de bête noire de Guardiola

PSG - Manchester City : Messi a confirmé son statut de bête noire de Guardiola©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 29 septembre 2021 à 09h05

Auteur de son premier but sous le maillot du PSG lors du succès face à Manchester City (2-0), Lionel Messi a confirmé son statut de bête noire face aux équipes dirigées par Pep Guardiola, son ancien mentor au FC Barcelone.


Durant quatre ans, entre 2008 et 2012, Lionel Messi et Pep Guardiola ont survolé l'Europe sous les couleurs du FC Barcelone. L'un en tant que maître à jouer, l'autre comme entraîneur : 14 trophées gagnés dont deux Ligue des Champions. Mardi soir, sur la pelouse du Parc des Princes, l'opposition entre le PSG et Manchester City dans cette deuxième journée de la Ligue des Champions (2-0) avait des saveurs de retrouvailles pour les deux hommes. Le sextuple Ballon d'Or avait déjà croisé des équipes dirigées par le natif de Santpedor, se faisant un malin plaisir à les martyriser, souvent.

Messi, le joueur qui a le plus marqué contre les équipes de Guardiola



Si le bilan est désormais de trois victoires à deux en faveur de la Pulga, la mémoire collective est marquée par la prestation de Messi face au Bayern Munich en 2015 (3-0), du fait de la fameuse chute infligée à Jérôme Boateng. Une autre fois, Messi avait inscrit un triplé lors du succès du Barça face au Manchester City de Guardiola en 2016 (4-0, phase de poules). A ces prestations, il faut donc ajouter ce premier but sous le maillot du PSG. Une réalisation pas forcément attendue dans une rencontre traversée de manière discrète par Messi - 60 ballons joués, 1 tir, 1 but. En cinq duels face à son ancien coach, le bilan personnel du sextuple Ballon d'Or est éloquent : sept buts, deux passes décisives. Le coach des Citizens, si il a salué la bonne prestation de son équipe "on a bien défendu, les contre-attaques sont toujours dangereuses avec les joueurs qu'ils ont. Mon plus grand compliment à l'équipe" (BT Sport), a également dû se résoudre à avouer la supériorité de son ancien joyau : "Nous savions qu'il était impossible de contrôler Leo pendant 90 minutes. Il n'était pas très en contact avec le ballon - bien sûr, il revenait de blessure, il avait besoin d'un peu de rythme - mais nous savions très bien que quand il peut courir et s'approcher du ballon, il est inarrêtable", a-t-il jugé en conférence de presse. Aucun joueur n'a marqué plus de buts contre ses équipes que Messi, son ancien protégé à Barcelone.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.