Dortmund : Haller vers un forfait face au PSG

A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mardi 23 avril 2024 à 10h09

En raison d'une blessure à la cheville, Sébastien Haller devrait manquer les demi-finales de Ligue des champions entre le Borussia Dortmund et le PSG (le 1er et 7 mai), selon L'Equipe.

Vraisemblablement, Sébastien Haller manquera la double confrontation entre le Borussia Dortmund et le PSG. Il y a 10 jours, l'attaquant s'est en effet blessé à la cheville lors du match de Bundesliga remporté face au Borussia Mönchengladbach (1-2) et sa durée d'indisponibilité serait estimée à 3 semaines selon nos confrères de L'Equipe, ce qui acte théoriquement son forfait pour les demi-finales de la Ligue des champions. Au moment de sa blessure, son entraîneur ne s'était pas montré optimiste concernant un futur à moyen terme avec Haller pour Dortmund. "Seb s'est encore blessé à la cheville. Il aura désormais une semaine de repos avant qu'un diagnostic définitif soit posé. Mais il ne sera certainement pas disponible pour nous dans les deux à trois prochaines semaines", avait alors annoncé Edin Terzic.

Des soucis récurrents à la cheville

En décembre dernier, l'avant-centre souffrait déjà au niveau de la cheville et avait dû faire l'impasse sur les premiers matchs de la CAN, finalement remportée avec la Côte d'Ivoire dans un tournoi qu'il avait su marquer de son empreinte en étant buteur en demi-finale puis en finale, contribuant donc au sacre des Éléphants. Absent lors du quart de finale retour de Ligue des champions contre l'Atlético de Madrid (4-2), Haller avait maintenu les chances de son équipe dans la reine des compétitions européennes car il avait été l'unique buteur du Borussia lors du quart de finale aller disputé au Wanda Metropolitano (2-1). Originaire de Vigneux-sur-Seine, il a confié l'ambition importante du 5ème de Bundesliga avant l'opposition face au PSG. "On va préparer ce match comme les autres. Jouer collectif et rester humble. Aller de l'avant ensemble. Et réussir. On joue les demi-finales, il n'y a pas de place pour le doute, pas de place pour le 'peut-être'. On est en demies, on va essayer d'aller au bout. On doit poursuivre nos rêves et c'est exactement ce que l'on va faire", a-t-il affirmé lundi soir, à l'occasion des trophées Laureus lors desquels il était nommé pour le Come-back de l'année, revenu à Simone Biles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.