Ligue 1 : Brest arrache le nul à Strasbourg

Ligue 1 : Brest arrache le nul à Strasbourg©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 03 février 2021 à 20h54

Battu dimanche à domicile par Reims, Strasbourg n'a pas réussi à renouer avec la victoire, concédant le nul contre Brest à la dernière minute (2-2) après avoir mené 2-0 à la 70eme. Les Bretons mettent ainsi fin à une série de quatre défaites.

Thomasson et Ajorque, duo dominant 
Dans ce duel qui opposait deux équipes en mal de victoires dans l'élite (quatre rencontres consécutives sans succès pour les Brestois, deux pour les Alsaciens), l'entame de match se révélait laborieuse techniquement. Seuls Ibrahima Sissoko et Jean-Eudes Aholou se révélaient à l'aise techniquement dans les premières minutes, avec effet immédiat : sur un tir de l'ancien Stéphanois mal repoussé par Gautier Larsonneur, Adrien Thomasson pouvait surgir à l'entrée de la surface de but finistérienne pour ajuster le gardien brestois (1-0, 8eme minute). Une finition limpide de l'ancien milieu offensif nantais, qui allait plonger le moral breton dans les chaussettes. La première période était clairement à sens unique, car à part un tir mal ajusté de Jean Lucas (37eme minute), seuls Thomasson (16eme minute) et Ludovic Ajorque (30eme minute) se montraient menaçants, sans cadrer. Les hommes de Thierry Laurey se contentaient de gérer leur avantage, face à une équipe visiteuse bien trop plongée dans le doute et dans la peur de mal faire. L'entame de seconde période n'était guère meilleure, les hommes de Thierry Laurey se contentant de durcir le ton. Ainsi, l'ancien attaquant du Montpellier Hérault, Steve Mounié, très énervé ce mercredi soir, intervenait plusieurs fois en retard dans le duel de titans qui l'opposait au Strasbourgeois Alexander Djiku.


Superman c'est bien, Le Douaron c'est mieux 
La rencontre semblait ensuite totalement basculer sur un coup du sort : après un dégagement de Gautier Larsonneur à la main, Jean Lucas tentait une passe risquée dans l'axe pour Paul Lasne. Un Jean-Eudes Aholou bien plus prompt jaillissait et récupérait le ballon, avant de placer une frappe placée du gauche à ras de terre, imparable pour un Larsonneur pas replacé (2-0, 70eme minute). On se disait alors que le suspense était enterré, et l'enjeu, remporté par les coéquipiers de Ludovic Ajorque. Pas tout à fait, puisque sur un centre de Lasne, Kawashima commettait une faute de main fatale dans sa surface de but, qui permettait à Gaétan Charbonnier de marquer de près (2-1, 83eme minute). Dans cette fin de match débridée, après une intervention in extremis de Gautier Larsonneur hors de son rectangle face au véloce Kévin Zohi, c'est le remplaçant Jérémy Le Douaron qui était le super-héros de dernière minute. Sur l'ultime action de la rencontre, Julien Faussurier centrait dans la surface strasbourgeoise pour l'attaquant natif de Ploufragan. L'attaquant, débutant dans l'élite cette saison, pouvait marquer d'un puissant et placé plat du pied sur lequel Eiji Kawashima n'était que spectateur (2-2, 94eme minute) ! Un premier but en professionnel et un dénouement incroyable pour les Bretons, qui n'auront cadré que deux frappes ce soir... pour deux buts ! Strasbourg enchaîne un troisième match consécutif sans succès en Ligue 1, avant son périlleux déplacement à Lyon samedi. Le Stade Brestois et « Super » Jérémy Le Douaron, eux, se rassurent avant d'accueillir les Girondins de Bordeaux, dimanche.

Bruno AHOYO

Vos réactions doivent respecter nos CGU.