L1 (J30) : Lille rebondit après son élimination en Coupe d'Europe

A lire aussi

Abou Cissé, Media365, publié le dimanche 21 avril 2024 à 17h11

Grâce au 17e but de Jonathan David, le LOSC s'impose face à Strasbourg (1-0), quelques jours après son élimination en Ligue Europa Conférence contre Aston Villa.

Le Losc n'a pas cogité bien longtemps. Éliminé de la C4 trois jours auparavant par Aston Villa, aux portes de la première demi-finale européenne de son histoire, Lille a plutôt bien appréhendé le traditionnel "match d'après" ce dimanche. Il faut aussi le préciser : contrairement à jeudi, la troupe de Paulo Fonseca a pu cette fois-ci compter sur une grande réussite. Avec les retours dans le onze de Cabella, Gomes et Alexsandro (Zhegrova a lui démarré sur le banc), les Dogues ont étouffé Strasbourg et largement dominé la première période. À tel point que Guilbert, le capitaine strasbourgeois, déclarait à la pause : "C'est à se demander si ce n'est pas nous qui avons joué dans la semaine. On fait tout à l'envers." À commencer par l'immense bévue de Sow, qui a coûté l'unique but de la rencontre.

Strasbourg a gâché trois fois

Auteurs d'une entame canon, dans le pressing et l'audace, les Lillois ne s'étaient pas encore montrés dangereux avant la bourde du défenseur central strasbourgeois, bien trop lent pour passer son ballon et surpris par Cabella à l'entrée de la surface. De chipeur à passeur, l'ex-Montpelliérain a ensuite permis à David d'inscrire son 17ème but de la saison à bout portant (1-0, 12ème). Un cadeau tombé du ciel pour les Nordistes, même s'ils auraient pu mener davantage après le premier acte sans ce retour héroïque du précité Guilbert (30ème) ou encore ce raté à bout portant d'Alexsandro (45ème). Ce mince avantage avait d'ailleurs de quoi faire trembler Paulo Fonseca, nerveux pendant la rencontre, rapidement averti et certainement conscient de la fatigue à venir des siens. Le second acte l'a démontré, offrant une toute autre physionomie, et, même s'il a fallu attendre la 80ème minute, Strasbourg s'est procuré trois immenses occasions en fin de match, toutes les trois gaspillées par Emegha (80ème), Delaine (89ème) et Ali (90ème+6).

La pression sur Monaco et Brest

Malheureux jeudi, heureux ce dimanche, les Dogues sont revenus au classement à hauteur de Monaco (3e) et un point de Brest (2e), qui se rencontrent dans le Finistère ce dimanche (17h). Une opération parfaite alors que se profile un ASM-Losc en match en retard mercredi soir. De son côté, Strasbourg (13e) reste plutôt serein dans la lutte pour le maintien même si son avance s'est réduite à huit points sur Le Havre (16e), le nouveau barragiste.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.