L1 : Aulas voit un big 4 "durable", sans l'OM

L1 : Aulas voit un big 4 "durable", sans l'OM©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mardi 16 mars 2021 à 19h50

Le président de l'OL, Jean-Michel Aulas, estime que son club, avec le PSG, Lille et l'AS Monaco, vont être des vraies locomotives pour le championnat de France de Ligue 1 durant les prochaines années.


Cette saison, plus que jamais, le titre en Ligue 1 est indécis, avec une lutte à quatre entre Lille (63 points), le PSG (60), Lyon (60) et Monaco (56). L'idée de ce "big 4" se dessine doucement, alors que le club francilien était habitué à faire la course en tête lors des dernières saisons. Jean-Michel Aulas, s'est montré tranché sur la situation, estimant que le top quatre actuel pourrait devenir une constante. "Oui, je pense que c'est durable car les quatre clubs en questions ont des stades de qualités, des investisseurs de qualité, c'est important dans le foot moderne. Ils ont des traditions de performances qui font qu'on va les retrouver à nouveau dans les +rankings+ européens. Pour les fans, c'est formidable, et pour les médias, c'est la meilleure des choses. Pour l'économie du foot français, ce serait la meilleure des choses qui pourrait arriver", a-t-il expliqué à l'AFP, ne citant donc pas l'OM.

Messi ou Ronaldo au PSG, c'est possible pour Aulas

Faisant du PSG son "favori" à la victoire finale en Ligue des Champions cette saison, Aulas estime le club de la capitale capable de convaincre Lionel Messi ou Cristiano Ronaldo de signer afin d'évoluer sur la pelouse du Parc des Princes. "Indubitablement, s'ils le veulent, ils ont la puissance financière. Aujourd'hui, le PSG a cette crédibilité et Leonardo a les réseaux qui permettent d'alimenter ce type d'espoir ou ce type de rêve. Après, rien ne dit que c'est quelque chose qu'ils souhaitent. Mais déjà le fait qu'on l'imagine possible, c'est déjà une grande victoire", a commenté le président de l'OL.


Focalisé sur son équipe, il a aussi été sondé au sujet de Memphis Depay. En fin de contrat en juin 2021, soit au terme de la saison. Il a l'espoir de le voir rester : "Pour Memphis, je rêve qu'il accepte notre proposition qui est toujours d'actualité à la fin de saison. Memphis apporte tellement, il est impliqué directement sur 23 buts. La proposition restera toujours d'actualité et si nous sommes champions, pourquoi pas ? (...) S'il devait partir, la logique serait de recruter pour lui trouver un remplaçant mais ce serait la mission de Juninho", a glissé le président de l'OL à propos de son capitaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.