Bleues - Diacre : "Pas moi qui pollue l'atmosphère"

Bleues - Diacre : "Pas moi qui pollue l'atmosphère"©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le mercredi 02 décembre 2020 à 10h07

Malgré les tensions avec leur sélectionneuse, les Bleues, déjà qualifiées pour l'Euro 2022, ont terminé leur campagne en faisant exploser le Kazakhstan mardi soir (14-0). Et Corinne Diacre s'est encore défendue à l'issue de la rencontre. 

 

Si un mélodrame se joue toujours dans les coulisses de l'équipe de France féminine entre Corinne Diacre et certaines de ses joueuses, sur le terrain, tout va toujours (très) bien. Déjà qualifiées pour l'Euro 2022 après leur victoire de vendredi contre l'Autriche (3-0), les Bleues ont fini en beauté en atomisant le Kazakhstan à Vannes mardi soir (14-0). Avec 44 buts marqués et aucun but encaissé durant cette campagne qualificative, la France est d'ailleurs la seule équipe engagée à avoir réussi à conserver sa cage inviolée. Une équipe "sérieuse, qui a bien démarré ce match, a apprécié la sélectionneuse. On s'est rendu le match facile, c'était un objectif. Il y a eu une dizaine de buteuses différentes, ça veut dire que le collectif était concerné. Il n'y a pas eu photo entre les deux équipes mais il y a toujours des choses positives à tirer de ce genre de match." 

Diacre : "Moi je fais mon travail"

Alors que la capitaine Amandine Henry, l'une des principales opposantes à Diacre, au moins médiatiquement, était sur le banc comme de nombreuses habituelles titulaires, plusieurs joueuses en ont profité pour inscrire leur premier but en sélection : Ève Périsset, Estelle Cascarino, Emelyne Laurent, Perle Morroni, Clara Matéo et Sandy Baltimore, qui fêtait en plus sa première cape. A noter, également, les doublés des Parisiennes Kadidiatou Diani et Marie-Antoinette Katoto. De quoi améliorer l'ambiance au sein d'un groupe qui ne devrait pas se retrouver avant de longs mois ? "Ce n'est pas moi qui pollue l'atmosphère, moi je fais mon travail, s'est défendue Diacre auprès de l'AFP. Je fais des choses, après ça plait ou ça ne plait pas. En attendant, je peux vous assurer que mon travail c'est d'emmener cette équipe de France au plus haut niveau." 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.