Pologne : Szczesny parie avec Messi et attend Mbappé

Pologne : Szczesny parie avec Messi et attend Mbappé©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le jeudi 01 décembre 2022 à 16h12

Wojciech Szczesny, qui a détourné un penalty de Lionel Messi mercredi pour entrer dans l'histoire de la Coupe du monde, a révélé avoir perdu un pari avec l'Argentin avant de lancer le huitième de finale face aux Bleus avec une petite phrase sur Mbappé.



Futur adversaire des Bleus dimanche en huitièmes de finale du Mondial qatari, Wojciech Szczesny est entré dans l'histoire de la compétition mercredi soir contre l'Argentine. S'il a fini par céder à deux reprises en seconde période, face à Alexis Mac Allister (46e) et Julian Alvarez (67e), le portier polonais a détourné un penalty de Lionel Messi à la 39e minute, après une (très) légère faute qu'il avait lui-même commise sur le septuple Ballon d'or. Son deuxième coup de pied de réparation arrêté depuis le début du Mondial, après celui de Salem Al-Dawsari lors du match contre l'Arabie Saoudite. Et seuls deux gardiens avaient réussi à arrêter deux penaltys dans une même édition de Coupe du monde, son compatriote Jan Tomaszewski en 1974 et l'Américain Brad Friedel en 2002.

"La clé pour stopper Mbappé ? Moi-même"

Après la rencontre, Szczesny a révélé avoir perdu un pari contre Messi... "On a parlé avec Messi avant le penalty. Je lui ai parié 100 euros que la VAR ne donnerait pas penalty. Donc j'ai perdu un pari contre Messi, a-t-il expliqué. Je ne sais pas si c'est vraiment autorisé en Coupe du monde. Je vais peut-être même être exclu pour ça. Mais je m'en moque. Je ne vais pas le payer. Il s'en fout de 100 euros, je crois qu'il n'en a pas besoin." Le gardien de la Juventus a aussi évoqué la situation de son club, se disant "vraiment désolé" par la démission du désormais ex-président turinois Andrea Agnelli, ainsi que le huitième de finale face aux champions du monde tricolores. "Ils sont largement favoris, c'est l'une des meilleures équipes du monde, mais on fera de notre mieux pour essayer de passer ce tour", a-t-il déclaré, avant de lâcher une phrase sur Kylian Mbappé qui n'a pas manqué de faire le buzz : "Quelle est la clé pour stopper Mbappé ? Moi-même." Reste à voir si Mbappé se chargera d'un éventuel penalty contre la Pologne, lui qui, comme son coéquipier parisien Messi, n'est pas toujours très heureux dans l'exercice...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.