Pelé a quitté l'hôpital mais devra faire de la chimiothérapie

Pelé a quitté l'hôpital mais devra faire de la chimiothérapie©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 01 octobre 2021 à 13h09

Alors que Pelé, opéré en raison d'une tumeur suspecte au côlon, a pu sortir jeudi de l'hôpital de Sao Paulo où il était depuis fin août, le légendaire footballeur brésilien (80 ans) va devoir suivre une chimiothérapie.



Pelé (80 ans) a bien pu quitter jeudi l'hôpital Albert Einstein de Sao Paulo, où il avait été admis le 31 août en raison d'une tumeur suspecte au côlon. "Edson Arantes do Nascimento a été autorisé à sortir de l'hôpital ce jeudi matin. Son état de santé est stable et il suivra une chimiothérapie, après son opération pour retirer une tumeur au côlon, le 4 septembre", a annoncé l'établissement dans un communiqué. De retour chez lui, le Roi Pelé, considéré comme l'un des plus grands footballeurs de l'histoire, a tenu à rassurer ses (nombreux) fans via un message publié sur ses réseaux sociaux. "Quand le chemin est difficile, célébrez chaque étape du périple. Concentrez-vous sur votre bonheur. C'est vrai que je ne peux plus sauter, mais ces derniers temps j'ai levé plus souvent le poing en l'air qu'à l'habitude. Je suis très heureux de rentrer à la maison", a-t-il ainsi écrit.

Des rumeurs parfois alarmistes

Mercredi, sa fille, Kely Nascimento, avait annoncé que son illustre père allait bien sortir de l'hôpital, et qu'il avait "repris des forces". Reste qu'on en sait finalement peu sur l'état de santé du légendaire joueur brésilien. Notamment car peu de bulletins officiels ont été publiés par l'hôpital pauliste, ce qui a donné lieu à de nombreuses rumeurs, parfois alarmistes, au Brésil. Et le résultat de la biopsie de cette tumeur n'a toujours pas été rendu public. L'oncologue Marco Saramago, qui officie à Rio de Janeiro, a lui voulu se montrer rassurant auprès de l'AFP, mais a tout de même mentionné un éventuel cancer. "Sa tumeur a probablement des facteurs d'agressivité. Le point positif c'est que le cancer du côlon, même avec des métastases, peut être traité", a-t-il ainsi confié.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.