Franck Ribéry mis à l'amende par le Bayern Munich

Franck Ribéry mis à l'amende par le Bayern Munich©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le mardi 24 avril 2018 à 13h30

Le joueur français, qui a l'habitude de célébrer ses buts en faisant le signe du zéro avec ses doigts, va devoir trouver une autre façon d'exprimer sa joie.

C'est un geste qui ne passe plus. Après chacun de ses buts, Franck Ribéry manifeste son contentement en formant un zéro avec son pouce et son index.

Un signe à première vue anodin, mais qui a poussé son club, le Bayern Munich à l'interdire à son joueur, comme le révèle le journal Bild. "En Allemagne, c'est un geste synonyme de félicitations, mais en France et dans les pays du sud de l'Europe, c'est un geste vulgaire et injurieux", explique le quotidien. Une façon de voir les choses assez étonnante de la part du club allemand, le geste que fait Ribéry étant aussi synonyme de "parfait" en France ou dans d'autres pays latins.



En cas de non respect de cette consigne, le joueur aux 81 sélections et aux 16 buts en équipe de France risque une sanction. Une décision qui peut paraître injuste puisque, comme le rappelle BFMTV, l'ancien attaquant allemand Miroslav Klose, qui jouait également au Bayern Munich, avait l'habitude de faire le même geste pour célébrer ses buts, sans jamais avoir fait l'objet de la moindre remarque.

Cette saison, l'ancien joueur de l'OM, au Bayern depuis 2007, n'a disputé que 19 matchs en championnat d'Allemagne, pour un total de 5 buts. Pas de quoi fouetter un chat, donc, les célébrations de Franck Ribéry se faisant relativement rares. D'autres gestes effectués par des footballeurs se sont révélés, par le passé, beaucoup plus dérangeants. En 2016, le défenseur ivoirien Serge Aurier avait mimé un égorgement après un but avec sa sélection. En 2004, l'Italien Paolo Di Canio avait, lui, adressé un salut fasciste en direction du public lors d'un derby romain entre la Lazio et l'AS Rome. Nicolas Anelka avait également créé une polémique en 2014, avec West Bromwich Albion, en faisant une "quenelle", un geste à connotation antisémite popularisé par le polémiste Dieudonné.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.