Chelsea : Lampard tacle la Ligue 1

Chelsea : Lampard tacle la Ligue 1©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 22 décembre 2020 à 11h35

Après le deuxième but de Thiago Silva en Premier League, lundi contre West Ham, Frank Lampard a encensé son défenseur brésilien tout en évoquant le niveau - inférieur - du championnat de France. 

 

Après deux défaites consécutives, à Everton et Wolverhampton, Chelsea a retrouvé le chemin du succès en dominant lundi soir West Ham (3-0), grâce à une réalisation de Thiago Silva (10e) et un doublé de Tammy Abraham (78e et 80e). L'ex-capitaine du PSG a ainsi inscrit, d'une tête punchée à la réception d'un corner de Mason Mount, son deuxième but en Premier League, et encore confirmé son excellent début de saison. Pourtant, beaucoup ne l'attendaient pas à un tel niveau. A commencer par son entraîneur Frank Lampard, qui a encensé en conférence de presse son défenseur brésilien. Et il en aussi profité pour évoquer, à demi-mots, le manque de compétitivité de la Ligue 1. Ce qu'il est difficile de nier, comme nous les rappellent chaque année les clubs français sur la scène européenne, à quelques rares exceptions près. 

"Quand tu as joué aussi longtemps en France..."

"Je me souviens que quand j'étais à Premier League à 36 ans, je ne pouvais pas jouer tout le temps comme Thiago Silva. Je sais que ça fait longtemps que c'est un grand joueur, mais il y a beaucoup de pression en Premier League, surtout quand tu as joué aussi longtemps en France, sans vouloir manquer de respect... Il a dépassé mes attentes mais je n'aurais vraiment pas dû être surpris. Je peux voir toutes ses qualités, sa préparation, sa volonté de remporter les duels de la tête... Et il étudie le jeu de manière très studieuse. C'est un formidable renfort, sur et en dehors du terrain" a conclu le coach des Blues, qui dispose de nombreux anciens joueurs de Ligue 1 dans son effectif. Lundi, ils étaient ainsi cinq à être titulaires (Edouard Mendy, Thiago Silva, Cesar Azpilicueta, Kurt Zouma et N'Golo Kanté) et un sur le banc (Olivier Giroud).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.