Sheriff Tiraspol : Un tremplin pour les joueurs africains

Sheriff Tiraspol : Un tremplin pour les joueurs africains©Media365
A lire aussi

Patrick Juillard, Media365, publié le jeudi 09 mars 2023 à 12h20

Adversaire de l'OGC Nice en Ligue Europa Conférence, le Sheriff Tiraspol s'appuie sur le recrutement de nombreux joueurs africains, qui voient dans le club moldave un tremplin.



Ce jeudi (18h45) à Chisinau, l'OGC Nice va défier le Sheriff Tiraspol en huitième de finale aller de la Ligue Europa Conférence. Dernier représentant du football français, le Gym s'apprête à affronter une équipe très cosmopolite, dans laquelle les Africains tiennent une place importante. C'était déjà le cas lors de la saison précédente, marquée par un exploit sur la pelouse du Real Madrid, lors de la phase de poules de la Ligue des Champions. Le 28 septembre 2021, la formation moldave créait la sensation en s'imposant (1-2) au Bernabeu. Ce soir-là, le Ghanéen Edmund Addo et le Malien Adama Traoré "Malouda" étaient titulaires et s'étaient fait remarquer, devant la défense et sur l'aile droite. Le premier porte aujourd'hui les couleurs du Spartak Subotica (L1 serbe), le second, passé sans succès par le FC Metz, celles de Ferencvaros.

Une ossature africaine

Le championnat moldave, dans lequel évolue le club de Transnistrie, n'est pas le plus attractif du monde, loin de là, mais le Sheriff offre à ces joueurs l'assurance de jouer chaque année le titre et une Coupe d'Europe. Le club met à la disposition des nombreux joueurs africains une employée francophone pour les aider à régler leurs problèmes pratiques à leur arrivée dans cette région autonome autoproclamée indépendante. Ce jeudi, face à l'OGC Nice, le onze devrait être à ossature africaine, avec un milieu et une attaque uniquement composés de joueurs du continent, parmi lesquels le Sénégalais Mouhamed Diop (photo) et le Burkinabè Abdoul Tapsoba, frère d'Edmond, le défenseur du Bayer Leverkusen, prêté par le Standard de Liège.

Zohouri, l'heure de la revanche ?

Un autre de ces Africains aura sans doute un pincement au cœur au moment de pénétrer sur la pelouse : il s'agit d'Armel Zohouri. Le latéral droit ivoirien est passé par... l'OGC Nice. Après une saison en prêt du côté de Lausanne, dans l'élite suisse, l'ancien du Racing Abidjan n'avait pas été intégré au groupe pro l'été dernier, patientant jusqu'à la fin août en équipe réserve, sous les ordres d'un certain Didier Digard. « Cette fois, je ne veux pas forcément prouver quelque chose à Nice, qui reste le club qui m'a sorti du bled, confie le joueur de 21 ans à L'Équipe. Je veux prouver au monde entier que j'ai ma place dans les grandes compétitions, et je suis content de revoir le coach Digard. Cet été, j'avais pu voir l'homme et le compétiteur qu'il est, ça ne m'étonne pas qu'il soit à ce niveau. » À Armel Zohouri de lui donner des regrets désormais.

Les équipes probables

Sheriff Tiraspol : Koval - Zohouri, Kiki, Radljic, Kpozo - Diop, Kyabou, Badolo - Atiemwen, Tapsoba, Akanbi.
OGC Nice : Schmeichel - Lotomba, Todibo, Dante, Amraoui - Boudaoui, Ndayishimiye, Thuram - Bouanani, Moffi, Laborde.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.