Ligue des Champions (J5) : L'Inter Milan reste en vie

Ligue des Champions (J5) : L'Inter Milan reste en vie©Media365

Rédaction , publié le mardi 01 décembre 2020 à 23h15

En l'emportant sur le terrain du Borussia Mönchengladbach (3-2), l'Inter Milan peut encore espérer se hisser en huitièmes de finale de la Ligue des Champions.

Une hypothétique qualification reste encore lointaine, mais l'Inter Milan a lavé l'affront de ses dernières sorties dans cette Ligue des Champions. C'est déjà ça. En allant surprendre dans son antre le Borussia Mönchengladbach (3-2), leader de sa poule, l'équipe d'Antonio Conte a eu un vrai sursaut d'orgueil. Et pourtant, jusqu'au bout, elle a aussi démontré cette incapacité à gérer ses temps faibles, quand le seul Alassane Plea, poison permanent, a multiplié les assauts dans une fin de match très longue.

Le premier acte avait été équilibré. L'Inter a vite pris les devants sur un joli but de Matteo Darmian, d'une frappe dans un angle impossible (0-1, 17e), mais M'Gladbach a refait surface juste avant la pause, dans les arrêts de jeu, avec un premier pion de Plea d'un coup de casque imparable (1-1, 45e+1). Tout était à refaire pour l'Inter. Le show Lukaku a alors pu commencer.

Lukaku s'est (presque) occupé de tout

En deux temps, trois mouvements, le puissant avant-centre belge a encore fait étalage de sa large palette de buteur. C'est lui qui a permis aux Intéristes de reprendre l'avantage en attaquant la profondeur sur un beau service de Brozovic (2-1, 64e). Et c'est lui, encore, qui a fait le break en coupant victorieusement un centre au cordeau d'Hakimi (3-1, 73e). Pas immérité pour les visiteurs, qui avaient touché le poteau par Lautaro Martinez juste avant le premier but du Belge (62e).

Reste que l'Inter n'a pu échapper à un vent de panique en fin de match. La faute à ses sautes de concentration récurrentes. C'est ainsi dans la foulée du troisième but qu'Alassane Plea a réduit le score après une ouverture parfaite de Marcus Thuram, dans un but 100% Frenchie (3-2, 75e). Intenable, l'ancien Niçois a encore fait passer un frisson en trouvant une nouvelle fois le chemin des filets sur une frappe puissante, mais son but a été refusé pour une position de hors-jeu (83e). Au point, l'Inter, qui avait encore croqué une occasion énorme par Young (77e), n'a vraiment pas volé sa victoire, mais les trous d'air de cette équipe inégale auraient pu lui coûter cher.

Tout se jouera donc lors de la dernière journée dans cette poule où les quatre équipes se tiennent en 3 points. La Ligue Europa est à nouveau dans le viseur de l'Inter, qui devra faire le job contre Donetsk. Il sera difficile de viser mieux...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.