OM - Bakambu : "Personne ne fait l'unanimité"

OM - Bakambu : "Personne ne fait l'unanimité"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le vendredi 14 janvier 2022 à 16h25

Ce vendredi, le nouvel avant-centre de l'Olympique de Marseille, Cédric Bakambu, a été présenté à la presse. Après 4 saisons passées en Chine, il a notamment répondu aux doutes autour de son niveau.


Nouvelle recrue de l'Olympique de Marseille, Cédric Bakambu ne sera pas disponible afin d'affronter Lille dimanche en Ligue 1 (20h45), son contrat n'étant pas encore homologué. L'ancien élément du Beijing Guoan, en Chine (2018-2021), s'est montré conscient ce vendredi en conférence de presse des doutes autour de son niveau de jeu. Celui qui portera le numéro 13 avec le club phocéen a tenu à répondre avec une certaine confiance. "C'est normal d'avoir des doutes, personne ne fait l'unanimité. J'ai confiance en moi, je sais ce que je vaux. La Ligue 1 est très difficile, c'est le très haut niveau. C'est un championnat respecté en dehors de la France. Aujourd'hui, j'y suis", a indiqué le joueur, qui a été convaincu par le discours du président Pablo Longoria.

"Je suis là pour aider le collectif"

Sondé sur la future concurrence avec Arkadiusz Milik, le natif d'Ivry-sur-Seine a affiché son espoir de performer, sans montrer d'arrogance : "Je suis là pour aider le collectif. J'arrive en toute modestie, je ne suis pas prétentieux. On verra. Durant toute ma carrière, j'ai fait avec, j'ai joué avec de grands attaquants", a-t-il déclaré. Jorge Sampaoli, l'entraîneur de l'OM, a lui estimé qu'un changement de système pourrait se dérouler, mais dépendra surtout de l'association entre les deux joueurs : "Un changement de système tactique dépendra de la compatibilité des attaquants. Il faut qu'il y ait un bon feeling entre eux. Avec deux pointes, ils peuvent se neutraliser, ça peut être négatif s'il n'y a pas de connexion, s'ils jouent les mêmes ballons."


Dans des propos relatés par RMC Sport, le président Pablo Longoria a exclu les départs de Milik et Bamba Dieng, valorisant du même coup le profil de la nouvelle recrue du troisième de Ligue 1. "Bakambu a joué comme ailier, en second attaquant, comme premier attaquant... C'est un profil qui offre beaucoup de solutions individuelles. Dans le marché actuel, c'est difficile à trouver. C'est de plus en plus rare", a-t-il assuré.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.