Serie A (J24) : La Juventus se rate à Vérone

Serie A (J24) : La Juventus se rate à Vérone©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le samedi 27 février 2021 à 22h45

Ce samedi, lors de la 24eme journée de Serie A, la Juventus Turin a dû se contenter d'un match nul sur la pelouse de l'Hellas Vérone (1-1), Barak ayant répondu à Ronaldo. Un partage des points qui n'arrange pas la Vieille Dame dans la lutte pour le titre.

Une Juventus très amoindrie et déplorant plusieurs absences avait ce samedi soir l'occasion de revenir à un point de l'AC Milan, qui défie l'AS Rome dimanche. Pour cela, il fallait se défaire de l'Hellas Vérone. Plus facile à dire qu'à faire, notamment au vu de la première période des hommes d'Andrea Pirlo, incapables de trouver la faille malgré la présence au sein de leurs rangs d'un Cristiano Ronaldo, qui s'était montré brillant face à Crotone. Dès la 7eme minute, c'est même Vérone qui allumait la première mèche avec une tête de Marco Faraoni qui sollicitait Wojciech Szczesny. Le portier de la Juve s'en tirait bien avec l'aide de son montant. La Juve rétorquait au quart d'heure de jeu avec Chiesa, qui s'offrait une frappe rasante que Marco Silvestri pouvait repousser pour garder un tableau de marque inaltéré et qui allait d'ailleurs le rester jusqu'au repos.


Sans surprise, c'est l'inévitable Cristiano Ronaldo qui allait déverrouiller la rencontre. Peu après le retour des vestiaires, le Portugais profitait d'une belle remise instinctive signée Federico Bernardeschi, sur la gauche de la surface, pour reprendre directement du droit et tromper enfin la vigilance de Marco Silvestri dans un match fermé et tactique. Mené au score, le Hellas Vérone devait absolument réagir, mais les occasions des locaux se heurtaient à un Matthijs De Ligt impliqué, ou à un Adrien Rabiot appliqué. Mais tout allait changer à un quart d'heure de la fin.... Un relâchement du quadrillage turinois permettait à Darko Lazovic de centrer depuis l'aile gauche pour la tête d'Antonin Barak, qui remportait son duel avec Alex Sandro pour égaliser du crâne. La Juve insistait pour reprendre l'avantage, mais les deux équipes allaient en rester là, même si une occasion de Lazovic d'une frappe du droit menaçait un Szczesny obligé d'intervenir pour sauver les siens de la noyade à 5 minutes du terme. 1-1, Andrea Pirlo va devoir se poser quelques questions, à moins que l'exigeante presse italienne ne le fasse pour lui... Car la Juve patine malgré le 47e but de CR7 en 47 matches de Serie A.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.