D1 Arkema : Le PSG champion devant l'OL

D1 Arkema : Le PSG champion devant l'OL©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le vendredi 04 juin 2021 à 22h55

Comme attendu, le PSG détrône l'OL et devient champion de France féminin, grâce à son ultime victoire devant Dijon vendredi soir (3-0).



C'est un événement dans l'histoire du football féminin qui fera date : le Paris Saint-Germain a mis un terme à l'hégémonie de l'Olympique Lyonnais. Après 14 titres consécutifs, le club rhodanien a laissé sa couronne à son dauphin des dernières années, au terme d'une saison qui restera très spéciale pour les Parisiennes, demi-finalistes de Ligue des Champions et nouvelles reines de l'Hexagone.

Paris libéré !

L'équation était très simple pour le Paris Saint-Germain : les joueuses d'Olivier Echouafni étaient assurées de conserver leur première place en cas de succès contre Dijon, formation engluée dans le ventre mou du classement. Dans le cas contraire, elles devaient espérer que Lyon ne s'impose pas face à Fleury, autre écurie de milieu de tableau. Mais les Parisiennes n'ont pas failli. Mieux, elles se sont mises rapidement dans le sens de la marche en ouvrant le score dans les premières minutes du match, grâce à un penalty transformé par Däbritz (1-0, 8e). Largement dominatrices, elles ont doublé la mise à l'heure de jeu par Paredes pour se mettre à l'abri (2-0, 61e). Les Rouge et Bleu ont même ajouté un troisième but par Huitema juste avant le coup de sifflet final, instant de délivrance pour tout un groupe. Un moment marqué par de magnifiques scènes de liesse.

Lyon avait aussi fait le job

De leur côté, les Lyonnaises avaient, elles aussi, mis tous les ingrédients pour espérer une bonne surprise, mais leur large succès contre Fleury n'a pas suffi. Majri (15e), Malard (26e), Parris (32e, 54e) ou encore Renard (65e) ont permis à l'OL de prendre le large pour dessiner les contours d'une victoire aisée. En fin de match, Le Sommer (80e), Taylor (83e) et Buchanan (90e+3) ont salé l'addition (8-0 score final). Dans cette passation de pouvoir, certaines Parisiennes seront amenées à faire le grand saut de Paris à Lyon (Endler, Bruun ou encore Morroni), mais ce 4 juin 2021 restera certainement gravé à jamais dans leurs mémoires. La capitale est bien le nouvelle place forte de l'hexagone.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.