Le président intérimaire de la CAF victime d’un usurpateur

Le président intérimaire de la CAF victime d’un usurpateur©Media365

Rédaction , publié le mercredi 02 décembre 2020 à 21h05

Le président intérimaire de la CAF, Constant Omari, a été victime d'un usurpateur, a annoncé l'instance panafricaine.

Devenu président intérimaire de la Confédération africaine de football à la suite de la suspension d'Ahmad, Constant Omari est victime d'un usurpateur. Dans un communiqué, l'instance dévoile ce mercredi l'adresse e-mail incriminée et la teneur des messages envoyés. Dans ceux-ci, adressés à des présidents de Fédération en poste, le faux Omari demande à ses interlocuteurs de le contacter afin de discuter de la prochaine élection du président de la CAF, prévue le 12 mars prochain. Évoquant une "entreprise criminelle", la Confédération se dit prête à étudier toutes les voies de recours possibles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.