PSG - Les Herbiers : "Nous n'avons aucune chance", avance l'entraîneur vendéen

PSG - Les Herbiers : "Nous n'avons aucune chance", avance l'entraîneur vendéen©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le lundi 07 mai 2018 à 16h30

À la veille d'une finale historique face au Paris Saint-Germain, Les Herbiers se préparent à une grande fête au stade de France. Si les supporters osent encore y croire, ce n'est pas forcément le cas de leur entraîneur, Stéphane Masala, comme il l'a confié à Ouest France.

Sur un match, tout peut arriver...

les passionnés de football le savent à juste titre. Raison pour laquelle les supporters des Herbiers n'ont pas perdu leur enthousiasme à la veille de la finale de Coupe de France face à l'ogre parisien. Mais en conférence de presse de veille de match, l'entraîneur vendéen a tempéré les ardeurs de tout le monde. "Si on leur pose des problèmes, on aura gagné. Maintenant, je ne nous vois pas gagner, nous n'avons aucune chance", a déclaré Stéphane Masala dans les colonnes de Ouest France, à l'issue de la séance d'entrainement à Clairefontaine. Alors véritable pessimisme ou manière supplémentaire de motiver ses joueurs ? L'entraîneur des Herbiers sait qu'il rencontre une formation de haut niveau et n'oublie pas pour autant l'aspect mental d'une telle rencontre. "On se doit aussi d'être rigoureux dans notre plan de jeu, c'est lui qui nous fera exister. On doit aller chercher des forces insoupçonnées parce que l'on veut réussir notre finale."



La quatrième sera la bonne ?
Les joueurs des Herbiers savent qu'ils seront dans la peau du petit poucet ce mardi face au PSG, mais ont des raisons d'espérer. À trois reprises, la finale de Coupe de France a fait s'affronter des clubs de Ligue 1 et de National. Et à chaque fois, les matches avaient été plutôt disputés. En 1996, Nîmes ne s'était incliné que d'un but face à Auxerre (1-2), tout comme Quevilly en 2012 face à Lyon (0-1). En 2001, Amiens avait même échoué aux tirs au but face à Strasbourg. Rappelons aussi que les Parisiens ont déjà perdu une finale de coupe face à une équipe de niveau inférieur, c'était en 2000 face à Gueugnon (Coupe de la Ligue).
Pour arriver à ce stade de la compétition, Les Herbiers s'étaient défaits de deux clubs de National 3 (Angoulême et Saint-Lô), en 32e et 16e de finale, avant d'éliminer deux clubs de Ligue 2 (Auxerre et Lens) en 8e et en quart de finale, avant de disposer de Chambly (National) en demi-finale. Les "Diables Rouges" savent donc gagner contre des équipes qui leur sont supérieures. Reste désormais aux joueurs à contredire leur entraîneur et tous les bookmakers pour réaliser l'exploit.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU