Bayern Munich : l'écart de conduite de Ribéry ?

Bayern Munich : l'écart de conduite de Ribéry ?©Wochit

6Medias, publié le dimanche 16 septembre 2018 à 12h20

Franck Ribéry n'a pas vraiment apprécié d'être remplaçant lors de la rencontre entre son club, le Bayern Munich, et le Bayer Leverkusen ce samedi 15 septembre. À tel point qu'il a décidé de quitter le stade en plein match, rapporte l'Équipe.

Il pourrait être sanctionné.

Franck Ribéry n'aime pas être remplaçant et il le fait savoir. Samedi, lors de la victoire du Bayern Munich face au Bayer Leverkusen, le Français était remplaçant. Voyant son entraineur faire son troisième changement, il a compris qu'il ne rentrerait pas en jeu et a décidé de quitter l'Allianz Arena, explique l'Équipe.
En effet, titulaire lors des deux premières journées de Bundelisga et en Coupe d'Allemagne juste avant le début de championnat, Franck Ribéry ne s'attendait sûrement pas à être sur le banc à domicile face à Leverkusen. Et lorsque Daniel Alaba remplace Rafinha, blessé, à la 82e minute, le joueur de 35 ans emprunte le tunnel du stade avant de se diriger vers le parking, précise le quotidien. Il y prend alors un taxi pour rentrer chez lui. Au-delà d'une attitude qui ne se fond pas vraiment dans le collectif, son entraineur Niko Kovacs pourrait s'en souvenir un petit moment.



Série de dérapages

Mais surtout, selon l'Équipe, l'ancien joueur de l'OM pourrait écoper d'une amende s'il était prouvé qu'il a quitté ses coéquipiers sur un geste d'humeur. Selon Bild, le joueur aurait cependant démenti, invoquant un événement extérieur. "Ça n'avait rien à voir avec le jeu. Je ne suis pas du tout fâché de ne pas avoir joué", aurait-il déclaré.
S'il s'était calmé ces derniers temps, Franck Ribéry est connu pour ses nombreux coups de sang, que ce soit à Marseille ou en Bavière. En 2006, il s'en était pris à un supporter en l'insultant à la Commanderie. En 2010, après des révélations sur sa vie privée, il est l'auteur d'une semelle "brutale" sur Lisandro Lopez, le Lyonnais, avant de se faire expulser. Il manquera alors la finale.

La même année, en juin, il vient dans l'émission "Téléfoot" et se défend maladroitement sur divers sujets qui le touchent (Gourcuff, Anelka, Domenech, etc.). Plus tard, en 2013, c'est encore lui l'auteur d'une vilaine semelle sur le Chilien Arturo Vidal. Enfin en 2014, il avait mis une claque en plein match à Daniel Carvajal, joueur du Real Madrid dans un match que le Bayern perdra 4-0. Il avouera ne jamais avoir regretté son geste.
Alors coup de tête ou vraie raison personnelle ? Réponse mercredi prochain. Le Bayern se déplace à Lisbonne pour y affronter le Benfica en Ligue des Champions.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.